Interview de K-Reen

K-Reen est une pionnière de la scène R&B française. En 1994, elle chante plusieurs titres sur la compilation Sensitive et devient la voix féminine incontournable de ce mouvement musical qui vivra dans l’ombre tout au long des années 90. Elle enchaîne les tubes avec Oxmo Puccino, Shurik’N, Neg Marrons, sur « Choisis » avec Fabe produit par Cut Killer. Les hits « Tu me plais » en duo avec Def Bond sur la B.O.F de Taxi et « Le fruit défendu » avec Mystic en 2001 la révèlent au grand public.

En 1998, K-Reen sort un premier album éponyme produit par Cutte B. L’album rencontre un beau succès d’estime et est aujourd’hui considéré comme un classique très recherché par les amateurs du genre. En 2001, K-Reen dirige, écrit et compose son deuxième album R&B, « Dimension ». Après quelques années de silence où elle répondra tout de même présente aux invitations, elle décide, en 2006, de monter son propre label Astrad Music, tout simplement comme un prolongement logique de son parcours, et ainsi de mettre à profit pour de jeunes artistes son expérience et sa très grande productivité. Elle lance, entre autres, Mike Kenli et son succès « Laisse moi une chance », signe des titres sur les albums d’Anggun, Kery James ou encore Mélissa M.

En cette fin d’année, elle annonce un come-back étonnant et s’engage pour la planète. Un thème inédit pour le R&B qui risque de lui couter quelques puristes peut-etre. Néanmoins, les amateurs de jolie voix seront ravis. K-Reen « envoie du bois » tant en studio que sur scène, c’est sa marque de fabrique. Mais c’est son talent de mélodiste qui séduira les plus sceptiques. Le refrain de « Sauve le monde » reste dans la tête comme une ritournelle écolo, davantage efficace qu’un long discours politique. Avec ce single, et un album en préparation, K-Reen ne sauvera peut-être pas le monde, mais surement le R&B.

Interview de K-Reen:

Après plusieurs années dans l’ombre, tu reviens avec un nouveau look. Nouveau look pour une nouvelle vie, pour un nouvel album?
Mon look d’aujourd’hui est très représentatif de mon état d’esprit actuel. J’ai envie de dynamisme, que ça bouge ! Je m’ennuis beaucoup dans le conformisme et j’ai toujours été à la recherche de nouveau look. J’aime être en avance et qu’on me suive plutôt que de suivre. J’ai toujours changé de look, j’ai eu les cheveux bleus, les patra de toute les couleurs, j’ai même testé l’iroquois à 15 ans. Je me sens moi-même comme ça, ce look me ressemble. J’ai la chance d’avoir un métier que me permet de m’exprimer comme je veux donc j’en profite.
Je voulais aussi marquer mon retour, avec ce nouvel album qui reste du « K-Reen » mais une K-Reen différente.

"K-Reen sauve le monde", un titre un brin présomptueux, non?
Non, c’est juste un titre qui annonce la couleur des choses telles qu’elles sont. C’est vrai que le titre aurait pu être « Sauvons la race humaine » mais pour sauver l’avenir de l’homme sur cette terre il faut forcement qu’on s’occupe de celle qui nous a tous engendré, la planète Terre. Ce titre est un message d’urgence mais aussi d’espoir. Certains on su faire passer le message jusqu’à moi, avec des images, des reportages et j’ai eu envie de prendre le relais avec ma musique, et toucher à mon tour d’autre gens, parce qu’il faut que les choses changent plus vite…

Qu’aimerais tu que l’on dise de ton nouvel album?
J’aimerai qu’on dise que c’est mon meilleur album, que j’ai su me renouveler, que j’ai su surprendre, que c’est de la bonne musique et qu’il tourne dans tout les lecteurs MP3 !

Quels sont tes gestes écolos?
J’aimerai aller plus loin dans mes gestes, mais déjà depuis longtemps j’utilise des ampoules à basses consommation, je trie mes déchets, je prends mon vélo de temps en temps, j’essaie de manger bio le plus possible…J’aimerai avoir une voiture qui ne pollue pas du tout, où n’utiliser que l’énergie solaire par exemple, mais on en est pas encore là…

En 2006, tu montes ton label Astrad Music. Quelle casquette préfères tu? Celle d’artiste ou de business woman?
J’aime tout les aspects de la musique, aussi bien les feux des projecteurs que l’envers du décor. Ce qui m’intéresse dans le show buisness c’est la musique elle-même. J’ai toujours rêvé de faire de la prod. J’adore travailler avec de jeunes artistes, ça me booste. Je suis quelqu’un d’hyper productif, je travaille tout le temps et c’est pour ça que j’ai eu envie de monter mon propre label. Mais dernièrement, j’ai eu à nouveau envie de m’occuper de moi, d’enregistrer des titres et de remonter sur scène. Il faut dire aussi, que j’ai eu beaucoup d’encouragement, des gens qui m’ont dit que je leur manquais, alors ça a fini de me convaincre.

Depuis tes débuts, quel parcours! De quoi et tu le plus fière aujourd’hui?
Je suis fière d’avoir réussi à vivre de ma passion et d’être encore là.

Quel message souhaites tu adresser aux membres d’Espritjeune ?
Gardez l’esprit jeune le plus longtemps possible et profitez de la life!! Prenez soin de vous ! Peace !!

 

Ambre

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>