Interview de Koxie

Interview de Koxie

Koxie est passée maître dans l’art de la communication. Et, tant qu’à faire, de parler de son travail. Pour la sortie de son nouvel opus à venir, la piquante brunette a envahi internet. Alors que le marché du disque souffre, quoi de mieux pour faire (re)connaître son univers.
Car, il y a trois ans, toute la France chantait à tue-tête « Garçon, si t’enlèves la cédille, ça fait garcon… ». Un titre audacieux et drôle, qui a peut-être trop éclipsé ce premier album éponyme et pluriel.
« En trois ans, je comprends que l’on m’ait un peu oublié »  avoue-t-elle avec lucidité. D’où l’idée de revenir avec une web-série hilarante « Buzz-moi » parodiant l’industrie musicale. Très second degrés, à l’image de sa personnalité : cash, drôle, intelligente, insaisissable et attachante.

Mais parlons musique. Les deux extraits qui ont filtré de ce prochain album sur lequel Jean-Marc Bénais et Jérémie Minui ont collaboré, annoncent la couleur : « Daisy Lusion » et « Le prince charmant », son nouveau single. Des vraies chansons de fille… ou plutôt des chansons de femme. Koxie explore ainsi avec franchise et recul les rapports amoureux sur des mélodies fraîches.
« Le prince charmant » est porté par une classe pop, celle qui fait mouche dans nos oreilles sans négliger le sens. Histoires vécues ou fantasmées, Koxie raconte avec malice les désillusions de la vie, les espérances déçues et les rêves trop vite désintégrés par la réalité. On esquisse parfois de petits sourires, d’un air de dire « ça sent le vécu » ou « merde, c’est ma vie aussi ! ».
Avec son don pour les refrains accrocheurs, Koxie nous embarque avec elle, comme une bonne copine qui nous dirait « tu vois la vie, c’est pas ça… ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>