Interview de l’équipe du film « Le petit Nicolas »

Le film de Laurent Tirard est en fin de compte une relecture de l’œuvre originale. Nicolas mène une existence paisible. Il a des parents qui l’aiment, une bande de chouettes copains avec lesquels il s’amuse bien, et il n’a pas du tout envie que ça change… Mais un jour, Nicolas surprend une conversation entre ses parents qui lui laisse penser que sa mère est enceinte. Il panique alors et imagine le pire : bientôt un petit frère sera là, qui prendra tellement de place que ses parents ne s’occuperont plus de lui, et qu’ils finiront même par l’abandonner dans la forêt comme le Petit Poucet.


Les thèmes sont toujours les mêmes, l’enfance et les rapports complexes avec le monde des adultes. « Il fallait qu’il y ait le moins de déperdition possible, précise Laurent Tirard. C’est, à la fois, très années 1950 et intemporel ; d’où un subtil décalage. On est plus proche de l’univers de Tati que de celui des 400 Coups. Le monde des adultes paraît figé, empesé, même s’il est empreint de beaucoup d’amour. L’énergie, elle, vient des enfants. Ce sont eux qui bousculent l’ordre établi. Ce qui était loin de déplaire à René Goscinny, dont l’humour avait un petit côté rebelle, comme il l’a démontré avec Astérix. » Adapter au cinéma les bêtises de ce héros en culottes courtes de plusieurs générations de jeunes garnements, relevait donc du défi. Alors forcement, on retrouve les figures importantes des livres. Bouillon (joué par François-Xavier Demaison), la maîtresse (campé par une Sandrine Kiberlain toujours aussi terne), Agnan le fayot de la classe et Alceste le gourmand. Tous les détails sont retranscrits à l’écran, à la craie près. Néanmoins cette comédie s’englue un peu dans l’époque qu’elle traite : une France désuète et sans panache (rétro diront les nostalgiques). On s’ennui vite, malgré les excellentes prestations de Valérie Lemercier et de Kad Mérad. Relisez plutôt les œuvres originales !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>