Interview de l’équipe du film « Le séminaire »

Nous avions laissé les employés décalés et hystériques de Geugène dans un « Espace Détente » déjanté, ô combien poussif mais heureusement divertissant. Cette joyeuse bande d’intrépides (cette fois seulement les six principaux) de cette boîte qui peine à se recentrer, se voit envoyer à Paris pour un séminaire de remotivation, et quel séminaire ! Entre Vé-ver le communiste ringard, désormais père de famille, Jean-Claude et son tempérament excessif, le beauf (attachant) par excellence, Jean Guy le PDG manipulateur, aigri et sans cœur, Jeanne la nunuche maladroite et inoffensive, Maëva l’huberlulu de service enceinte jusqu’au coup et Philippe l’homo kitch et rafraîchissant, le spectacle promet d’être encore réjouissant !


Et le divertissement escompté est bien évidemment au rendez-vous avec cette fois-ci un réel intérêt en dénonçant les honteux plans sociaux et les licenciements que cela génère, qui plus est à l’insu des concernés et de manière totalement illégal et surtout immoral. Le séminaire dépeint donc le milieu de l’entreprise avec beaucoup de réalisme et se met au service des gags et des personnages tout en restant fidèle à l‘humour qui faisait mouche dans la série. Certaines répliques sont très hilarantes, d’autres beaucoup moins ce qui suscite un film inégal tant sur le rythme que le contenu. Mais le film se regarde avec un malin plaisir car ces retrouvailles marquent définitivement la fin de la série pour ces personnages cultes en clôturant dignement « Caméra café » avant l’arrivée de la nouvelle équipe… C’est donc la nostalgie et l’indulgence qui s’éprend de nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>