Interview de Medi, sans le Medicine Show

Interview de Medi, sans le Medicine Show

A deux pas de son studio de musique, vous pouvez croiser Medi au Café Justine. Lieu chaleureux où l’on peut boire un verre tout en découvrant un groupe inconnu : tous les mois, Medi organise le Justine Show, véritable tremplin pour ses coups de cœur du moment. Au Café Justine, Medi se sent chez lui. C’est peut-être pour cela qu’il est si amical avec les journalistes qu’il rencontre.

 

A peine l’interview commencée, voilà qu’il nous fait découvrir ces drôles de bâtonnets au goût de cannelle qu’il mâchouille. Un bon substitut pour le tabac parait-il. Ancien leader du Medicine Show, Medi prend soin de lui, fréquente les boutiques bio et sent bon. Ses cheveux longs et bouclés ne sentent pas le chien mouillé, une effluve musquée s’en dégage. Une bise, deux bises, déjà je suis emportée. Emportée par sa musique aussi.

Pilier du Winston band (voir l’interview de Charlie Winston) et leader du Medicine Show, Medi, en solo cette fois ci, mélange les styles sans complexe (de Ben Harper à Lenny Kravitz en passant par Jamiroquai) et signe l’album le plus spontané et euphorique de ce début d’année. Celui que nous écouterons encore en boucle cet été.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>