Interview de Second Sex

Des concerts en rafale, deux singles plus que remarqués, l’emballement médiatique, l’engouement myspace, une première partie de Muse à Monaco devant 20 000 personnes, celle des Babyshambles à l’Olympia et des Wampas au Zénith. Tout ceci aurait pu leur tourner la tête. Il n’en est rien !

Le quatuor (seulement un trio le jour du tournage) compose toujours des chansons « couillues », qui sentent le cuir gras, les grosses motos et les filles en sueur, qui parlent de fétichisme, de diable et de perte de contrôle.

Rencontre du groupe :

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>