Irma, laissez vos oreilles en tomber amoureuses

Une fois n’est pas coutume. Comme tant d’autres, Irma s’est fait repérer en postant des vidéos de reprises sur le web. Ses interprétations de « Happy Ending » de Mika et de « I try » de Macy Gray séduisent particulièrement et amorcent la formidable vague de soutien dont elle bénéficie sur le site MyMajorCompany. En deux jours, la jeune artiste parvient à recueillir les 70 000 euros nécessaires à la réalisation de son premier album. De généreuses donations qui lui permettent aujourd’hui de sortir « Letter to the Lord », et de faire les premières parties de Diam’s, Amel Bent, -M-, Tété ou encore Hindi Zahra.


Comme seuls compagnons, son bonnet de laine porté comme pour se protéger des pièges de sa célébrité naissante, et sa guitare, léguée par son père, dont elle ne se sépare jamais. Une amie magique, avec laquelle Irma fait des merveilles. « I Know » en fait partie. On s’étonne à fredonner le refrain dès la première écoute, à taper du pied, à hocher la tête, à se laisser finalement emporter par le rythme et la voix ronde et chaude de la chanteuse. Et ce, tout au long de l’album. A 22 ans, Irma ne s’est pas faite piéger par les erreurs de jeunesse. La soul s’en porte très bien.

¤¤¤¤qk3kmq/480/360/false¤¤¤¤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>