Jarhead – la fin de l’innocence

Issu d’un livre écrit par un ancien marine de la Guerre du Golfe (première version…). Il retrace la vision de la guerre qu’a eu Anthony Swofford lors de cette drôle de guerre. Ces soldats sont surentraînés et sont devenus de vrais machines de guerre, ils font des exercices à balle réels (notamment un parcours du combattant où ils doivent ramper dans la boue jusqu’a sans asphyxier presque puisque une mitrailleuse les canardent juste au dessus de leurs têtes [d'ailleurs il ya eu un léger dommage collatéral...un mort...qui se fait engueuler en plus car il n'a pas respecter la règle...le pauvre a eu le tort de paniquer et de relever la tête... Comme on dit, Head Shot...]), mais aussi des tirs sur cibles, notre « héros » va faire partie des snipers. Ils sont gavés de messages militaires et de patriotisme. D’aileurs le titre du film, n’est pas innocent puisque Jarhead est le surnom donné aux marines, têtes vides…

Sam Mendes, l’auteur du magnifique American Beauty dresse un portrait au vitriol de l’armée américaine, même si l’on voit le seul aspect positif qu’est une camaraderie à toute épreuve.

Dans cette vision de la guerre, on découvre toute la frustration qu’on pu avoir ces hommes à qui on avait promis un ennemi redoutable, utilisant armes chimiques et une armée forte d’un million d’hommes…

Au final, ils n’ont pas tiré une balle et n’ont jamais vu l’ennemi et passe leur temps dans le désert à faire des exercices sans grande utilité, à boire … (seul l’aviation a réellement fait la guerre)

Un bon film dans l’ensemble, mais s’abstenir de le voir avec sa copine… anti romantique au possible.

Sortie le 25 Juillet 2006 en DVD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>