Je l’aime… mais ça reste un secret.

Tu es amoureuse passionnément d’un garçon dans ta classe(ça peut aussi fonctionner à 250 KM de ton idéal masculin).
Tu es toute motivée pour aller en cours le matin, au self le midi, en sport l’après-midi pour appercevoir le superbe athlète qui répond au doux nom angélique: Roméo.
Tu regardes même Amour, Gloire et Beauté (désolée pour les fans)tellement l’Amour te fait délirer, à en perdre la concience; bref, tu es devenue quelqu’un d’autre, une androïde follement amoureuse d’un play-boy au visage pur et rayonnant de mille feux.
Après l’avoir regardé passionnément, il faut savoir au bout d’un certain moment lui avouer le plus discrètemment possible ta flamme volcanique. Ton arrière grand-mère qui a deux-cent ans te rappelle: "C’est au garçons de faire le premier pas.
Les filles doivent rester passives, en attendant le galant prince charmant".
Mémé à raison, mais le problème c’est que les garçons sont de plus en plus timide (maladie contagieuse on dirait), et le temps des calèche est révolu. Ce n’est plus la peine de mettre ta robe rose bonbon et le petit noeud assorti dans tes cheveux.
Cendrillon c’est fini. Si tu perds ton escarpin à minuit dans l’escalier, personne n’ira le ramasser! Tu le récupéreras comme tout le monde aux objets trouvés.
Et si tu veux jouer les belles au bois dormant, tu te réveillera que lorsque le cours de français débutera.
Eh oui quel dommage! Pauvre monde, les femmes ont pris la place des hommes, et on parle encore de sexe faible!
Tu l’aimes; alors dit lui, mais comment?
La déclaration de tes émois n’est pas à remettre au lendemain.
Lance-toi mais simplement lorsque tu as appliqué deux règles fondammentales: Tu doit savoir que Roméo n’est pas le pire des machos, sinon bonjour la veste, et aurevoir Roméo. Et si l’être désiré n’est pas un contraire de toi-même (le blanc et le noir, les princesses et les paysans, Lenôtre et Macdo).
Pour la déclaration (pas le plus facile), aide toi si tu le souhaites de poèmes ou de citations (cf: article: "L’amour un sentiment innéfable?" et "Comment le lui dire?" de all.in.a.day)
Si le poème n’est pas ton allié, opte pour le message pendant le cours, ou plutôt pendant la permanence (pour ne pas te faire coller par ma faute), c’est classique mais toujours aussi romantique et discret. Le message qu’il faut éviter c’est par SMS car c’est la manière la plus hypocrite et lâche que l’on puisse trouver (même si ça parle de sentiments réels, c’est un mauvais jeu qui peut faire souffrir les filles comme les garçons).
Alors je te souhaites bonne chance pour tes amours.

3 commentaires

  1. Anonyme

    Avec une petite pointe d’humour, ton article est très explicite! C vrai que c pas tjrs facile de déclarer sa flamme à qq1, mais qd on aime vraiment, les mots ne suffisent plus! Les regards jouent bcp!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>