Jeanne Plante – Les mots cachés

C’est le titre de son premier album, tout en finesse, tout en bonheur de dévoiler ce qu’elle est au fond.

C’est à rire, à sourire, à prendre et à écouter comme un tendre « ravissement », une histoire qui fait chaud au cœur, un petit bout de vie qu’on écoute, qu’on partage entre rires et larmes. Jeanne chante avec pudeur la violence, et avec sourire les incohérences de l’existence.

« Les mots cachés » est aussi le fruit de ses coups de cœur : Brassens, Nougaro, Juliette, Brel, Ferré, Barbara… S’y ajoutent ici ou là des ambiances et des instruments venus d’ailleurs : percussions, flamenco, steel drum, harmonie de fanfare. Elle a enchanté ceux qui l’ont écoutée, à Caen, Paris, Chartres, en première partie de Sanseverino ou Pauline Croze et au Printemps de Bourges. Il faut des mots pour le dire et le redire : Jeanne a du talent, ses mots « cachés » ne le resteront pas longtemps…

Jeanne Plante au Printemps de Bourges le 19 avril 2008 au théâtre Jacques Coeur:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>