Jose Gonzalez – In Our Nature

 

 

Le fameux mythe du deuxième album ? Le succès à confirmer ? La formule ne s’accorde pas tout à fait à Jose Gonzalez. Son premier effort, Veneer, n’était pas un franc succès. Du moins jusqu’à ce que la chanson Heartbeats ne soit un succès à la télé, accompagnant une publicité pour un géant japonais des technologies audio-visuelles. C’était il y a quatre ans. Depuis, Veneer a été vendu à plus de 700 000 exemplaires. Ironie, Heartbeats est une reprise -la seule de l’album- du groupe The Knife. Certes ce n’est pas le premier à asseoir sa notoriété sur le grand public par une reprise (Jeff Buckley, Justice). Une belle histoire en somme.

Ce nouvel album n’est pas une surprise. Les deux opus de la discographie de Jose Gonzalez sont comme deux frères que l’on croiraient jumeaux alors que quatre années les séparent. Et c’est peu de dire que leur créateur peut être fier de ses beaux bébés. On y retrouve donc des ambiances sobres mais touchantes. Malgré l’apparition de quelques percussions et synthétiseurs, la musique est épurée et centrée sur l’unique ensemble voix/guitare, mélodieux et sophistiqué. On pense forcément au folk anglais des sixties et seventies, Nick Drake et Donovan en tête. La voix tient plus de Tim Buckley, les envolées en moins. Elle est justement plus assurée et nette sur In Our Nature. Le thème général est lui plus optimiste, en tout cas moins mélancolique que sur Veneer. C’est le cas notamment sur Abram, Fold et The Nest. Jose Gonzalez y va enfin de sa petite reprise en interprétant Teardrop des électroniques Massive Attack.

Finalement, même si l’album est court, on l’écoute une deuxième et une troisième fois aussi facilement que la première. Bien qu’ils fassent écho à son prédécesseur, In Our Nature et le folk austère de Jose Gonzalez vont droit au but. Ca fait du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>