Katoucha, la fin d’une égérie

Fille de l’écrivain et de l’historien Djibril Tamsir Niane, Katoucha était née en Guinée. Elle avait trois beaux enfants : Amy (29 ans), Alexandre (22 ans) et Aiden (9ans).
Une vie bien remplie, Katoucha Niane était une femme sensible, qui avait malgré tout un passé difficile. Cela dit, elle était passionnée, motivée, heureuse.
Ex top model, Katoucha se battait pour de nombreuses causes qui lui tenaient à cœur, notamment l’association contre l’excision.
Katoucha aura porté sur les podiums les plus belles couleurs du créateur Yves Saint Laurent durant des années. Elle était la première égérie noire dans le monde de la mode, autant dire, elle était unique. On la surnommée « la princesse ».

Après avoir disparue plusieurs jours, c’est sous le pont Alexandre III, à Paris que l’on a retrouvé le corps de Katoucha. Elle a simplement glissé de sa péniche, après avoir bu quelques verres. Et là, se fut la fin de l’icône. La fin d’un temps, d’une vie, et d’une époque de couture. Son corps a été retrouvé près des rives du 15e arrondissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>