Katrina et Rita: le dilemne de Bush

25 Aout 2005: le cyclone nommé Katrina arrive sur les cotes de Louisiane. Il dévaste tout sur son passage. Les eaux du golf du Mexique se déchainent aidés par les ventsdu cyclone. La Nouvelle Orléans est complètement détruite.

3 semaines plus tard les secours arrivent enfin sur place. Bush, noble Président americain fait enfin son discours tant attendu par toutes les âmes perdues qui peuplent cette ville fantome. Des gens sont morts, d’autre sont entrain de mourir, d’autre encore attendent désespérement de l’aide. Les aides internationales ne se font pas attendre mais le fier gouvernement des Etats Unis ne s’en vante pas. C’est a peine s’il en parle. Bien sur réalisant son acte politiquement très déplacé le Président fait son mea culpa une bonne demi douzaine de fois. Il a bien compris se qui l’attend.

22 Septembre 2005 : le cyclone Rita est attendu pour le lendemain sur les cotes texannes. Texas. Le scenario change. Le Président annonce dès qu’il le peut l’évacuation immediate des villes les plus en proie d’être touchées. Le gouverneur du Texas, Mr Bush, fait bien son travail et annonce l’état d’alerte général sur les côtes de l’Etat. La NASA évacue également ses 1500 employes. Les puits de petrole de l’Etat, une des seules ressources du pays, sont protegés de la meilleur facon possible. On ne pourra pas reprendre le Président sur ses actes, car après une premiere erreure momumentale et impardonnable en Louisiane, le gouvernement à largement prévu le cyclone Rita.

Faut il avoir des puit de pétrole, un membre de la famille du Président ou un centre de la NASA dans son Etat pour bénéficier les alertes d’urgence lors de catastrophes naturelles ?
Pourquoi a-t-il fallu que la Louisiane paye pour un autre Etat ?
Que se serait-il passé si le premier cyclone avait touché le Texas ?
Alors que le gouvernement Americain a mis plus de trois semaines à venir en aide aux victime de Katrina et que les aides internationales ont été a peine acceptée ( particulièrement l’aide francaise), ce même gouvernement a deja mis en place un plan d’aide pour une catastrophe qui n’est meme pas encore arrivée. Et aujourd’hui que deviennent les victimes de Katrina? Allons nous en parler ou est ce que le Président va refuser toutes diffusions visuelles sur les catastrophes engendrées par son gouvenement ?

Je lance un coup de gueule a cette politique americaine qui a décider de sauver que ce qui les interresait.
Et vous qu’en pensez vous ?

7 commentaires

  1. tekken31

    Cet article est vraiment le comble de ce que la France sait faire en ce qui s’agit de parler des Etats Unis. C’est la même ferveur à l’accusation, à l’explication, à la compréhension qui animaient les pacifistes au lendemain du Onze septembre, disant qu’au final, les véritables coupables du 11/09 étaient les Américains eux-mêmes. Ici encore, le cyclone c’est Bush. Bush a laissé mourrir la Louisianne…ce qui est d’une certaine manière assez vrai, mais pas du tout pour ces raisons là!
    C’est la politique qui une fois de plus assiste à son échec, la politique des néo-libéraux. C’est aussi simple que cela: les riches ont fuit, les pauvres n’ont pas pu, et ont souffert de l’incapacité des dirigents face à la surprise. A Huston, heureusement, après le mea-culpa, ils ont avec raison préféré évacué. Prévenir plutôt que guérir. La nouvelle Orléan a donc souffert de l’effet première fois/désorganisation, et de la pauvreté accentué par la politique néo-libérale.
    Mais pourquoi ne pas expliquer ces choses calmement, posément, et que la critique soit plus constructive que de dire :Bush est un salaud qui fait du tri dans la population et qui a vu dans ce désastre une bonne occasion de se débarrasser d’une partie de la population. Non.

  2. NANI...31

    je reproche seulement au gouvernement de n’avoir pas agi a temps que se soit pour les riches ou les pauvres. Il connaissait les risques et je pense qu’il aurai du reagir avant. Je ne pense pas que Bush fait le tri. Je suis contente que son gourvernement je pense juste qu’il aurai du donner des ordres avant trois semaines apres la catastrophe. Mais je te remerci de ta franchise. Par ailleurs j’adore les americains malgres leur gouvernment.

  3. Alex93

    C’est bien de faire cette nuance alors! Parce que le fait de n’avoir pas agit à temps n’est pas politique, il est humain, et c’est souvent le problème du moins le reproche actuel étant donné tout ce qui se prévoit. Mais l’évenement est par essence ce qui ne s’attend pas donc… Mais je dois m’excuser! tu as eu le mérite de faire un des rares articles depuis longtemps sur l’actualité! Mais encore une fois c’est une habitude en France que de sauter sur la première occasion d’insulter Bush!

  4. Anonyme

    Je doit avouer que je n’qime pqs trop Bush et en ayant vecu un dans son magnifique pays je peux te dire que j’ai vu et entendu tres truc pas top (surtout que j’ai eu la chance d’etre la bas pour les elections). Je pense aussi que beaucoup de gens profite de n’importe quel raison pour insulter Bush mais que personnelement j’en ai vu pas mal pour me le permettre. Merci quand meme de ne pas etre que negatif ca fait plaisir

  5. weedman

    c’est pas une questionn de pauvres ou riches, les météolorogues étaient au courant et Bush n’a rien fait. De plus, pour Rita, l’orde d’évacuation a bien été donné mais ça a foutu un beau bordel sur les routes

  6. Cheyenne973

    Là encore, il faut arrêter de penser que Bush a voulu cette catastrophe. Il s’agit pour l’instant, à mon avis, avec le chaos irakien, de la chose la plus négative que Bush ait dans son bilan (pour les Américains, pas pour les Français soucieux du Bien), et qui peut lui porter préjudice pour la suite. Et au niveau de la Nouvelle Orléan, je regrette, mais il s’agit bien d’un problème de niveau social, dû à la politique américaine en générale (le modèle libérale), aussi simple que cela: les riches ont pu fuir en voiture, les autres ont dû rester et mourir.
    Ce que l’on arrive plus à supporter, c’est la faute de prévision. Et pourtant c’est la loi de la nature et du temps. Bush a tiré les leçons de Katrina et a préféré prévenir pour Rita.

  7. Anonyme

    malheureusement ce n’est pas la chose la plus negative que Bush est faite en dehors de l’Irak… Il mene une politique plus que ferme dans son pays et comme tu dis le niveau social c’est de sa faute donc finalement c’est une des consequence des decisions qu’il prend. Maintenant c’est sur qu’il ne prend pas QUE des mauvaise decisions (mais j’avoue que ce connais aucune de ses BONNES decisions) mais il connaissait les risque et n’a rien fait… Grace qux machines qu’ils ont la loi de la nature ils ne peuvent pas l’arreter mais la prevenir et ils ne l’ont pas fait pour Katrina. Pourtant le Sud des US est une region particulierement touchée par des cyclones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>