La Blonde

« La femme blonde est comme le suspense. Plus grande est la part d’imagination, plus grande est l’émotion. » Alfred Hitchcock

Tout commence par l’histoire du cinéma avec Marilyn monroe. Potiche, bimbo fatale ou angélique, elles surplombent les toiles.
Gros stéréotypes : Bimbo : Aguicheuse, vulgaire, mais moins sotte qu’il y paraît.
Fatale : Enigmatique sublime et surtout très dangereuse
Angélique : élégante, pure, douce, adorable et surtout fragile.

Pourquoi tant de préjugés ?
La blonde incarne les fantasmes les plus fous, mais depuis les années 30, le cinéma a fabriqué une « planète blonde » peuplée d’icônes qui fait une tendance remise au goût du jour.
Longtemps relayé par la littérature, la magie du blond à l’image de Jean Harlow, la star hollywoodienne est une bombe platine… souvent décolorée comme Rita Hayworth ou Marilyn Monroe. Ce mythe atteint son paroxysme dans le cinéma fétichiste d’Alfred Hitchcock, dont l’héroïne est toujours blonde.
Dans la période de l’après guerre, tandis que le culte aryen marque encore les mémoires en Europe, les femmes nippones commencent à éclaircir leurs cheveux noirs de jais. Elles souhaitent se dégager du carcan de leur civilisation en imitant les américaines. Aujourd’hui seul le modèle a changé : la Japonaise branché se doit de ressembler aux créatures de mangas à la crinière peroxydée.

Les icônes et les modèles
Vraie ou fausse ? La blondeur ne cesse de fasciner. Parce qu’elle évoque tout à la fois la pureté de l’enfance, le rayonnement du soleil et une couleur d’une incroyable délicatesse.
Dans les musées, le cinéma et même dans les coffres à jouets, la blonde impose sa domination échevelée.

Barbie
Qu’elle fille n’a pas délicatement brossé la chevelure de sa poupée mannequin ? Elle à beau avoir fêté son 45ème anniversaire, avec 70 000 exemplaires vendus chaque jour, Barbie ne cesse de faire rêver. Et même si le fabricant (Mattel), fait des efforts depuis 1991 pour varier la couleur de la peau et des cheveux, le modèle de référence reste sans conteste la Barbie Blonde.

Vénus
De Diane (déesse de la chasse) (Rubens), à Io (Léonard de Vinci), passant par Eve (Rubens également), contournant les muses et les nymphes (Michael Ange), et Vénus, la déesse de l’amour et de la beauté (Brunelleschi et Alberti) ; la peinture classique représentait déjà les femmes « fatales » en blondes. La naissance de Vénus par Botticelli en est la plus vive représentation.

Marilyn
En brunette, elle restait une starlette. En la décolorant, les studios hollywoodiens ont crée la légende. Au point d’entrer dans la galerie d’Andy Warhol.

Plus récent : Beyoncé
L’ethno-blonde fait des ravages avec son blond miel pour sublimer sa peau caramel. Comme mia Frye, les artistes do’rigine africaine sont de plus en plus nombreuses à se peroxyder. Ce phénomène porte même un nom : l’ethnoblondeur.

De l’antiquité à la renaissance, il n’y aait de femmes belles que blondes , comme le disait si bien l’écrivain Monestier, Elle évoque la douceur enfantine, réservée et aimante. Contrairement, la brune était considérée comme un être de la nuit, sensuel, traître et jaloux.
Les temps ont changé ! ;-)

24 commentaires

  1. Sweetlady

    Je pense aussi que les gens ont besoin de nouveauté : la plupart des femmes dans ce monde sont châtains ou brunes. Les blondes sortes réellement du lot, et forcément, on les remarque plus. Je suis blonde naturellement et dans ma classe par exemple, je suis la seule.
    En tout cas l’article est très bon, bravo !

  2. Anonyme

    Il paraît que les blondes ( et blonds) vont disparaître ( ainsi que les personnes au yeux) bleu car il faut que le gène  » blond » (ou yeux bleu) soit le seul présent sur les hromosomme pour s’affirmé!!c’est vrai?

  3. eomersami

    contrairement a boops bel je trouve que le blond et trop present il est devenu un phénomene de mode que une majorité de la population suit consequence il n’a plus aucune originalité! le roux ou le vrai brun tre rare malgré ce qu on pourrai croire sorte je pense plus du lot

  4. pirateur03

    Tout comme Gizmoiam, je trouve que ton explication n’est pas logique, Boops. En effet; les rousses sont plus rares que les blondes, et n’ont pourtant pas le même attrait que les blondes …
    Enfin, de toute façon, je trouve le roux bien plus beau que le blond, et je ne comprend pas cette sacralisation de la blonde …

  5. Anonyme

    OK Fla, mais je n’exclus pas les rousses de mon raisonnement… Elles aussi sortent d el’ordinaire mais il y a eu très peu d’exemples d’actrices rousses dans l’histoire du cinéma… Ou alors N.Kidman mais elle change de couleurs réguliérement pour devenir blonde…

  6. Anonyme

    nan bola ma pas fait le cours pk j’ai baudimont (lol) et en plus je l’ai un peu trouvé tout seul c’est juste elle qui a confirmé se que je pensé!

  7. Anonyme

    Boops -> Flo, pas Fla … Fla, c’est l »autre ^^
    Y’a pas que Kidman, y’a aussi Rene Ruso (je peux me tromper) mais j’ai aussi souvenir d’une atrice très connue qui avait un belle chevelure rousse … Dommage, je me rapelle plus du nom ^^

  8. Anonyme

    fodré sortir plu souvent ken on é dans la rue en boite ou nimporte ou on ne voi ke d blonde
    et les phénomène « blonde » est aussi du au mec ki veulen ou fantasme sur une meuf blonde mince a forte poitrinre et avc un beau cul
    il fo dire ce ki es vré tte les filles se teigne en blonde pour la majorité parce ke sa plai au mec histoire de se faire remarquer
    pour les vrai blonde c une couleur tré jolie mais parfoi les blonde son conne c clair kel ne le son pa tte mais regarder eve angeli ce né pa une vré blonde mias elle aurai pu a voir son Qi ex de la ferme pour les commentaire kel laché voila c tt
    Et je voudré juste dire que la différence ne tue pas et kil fo de tt pour faire un monde

  9. fille seule du 59

    tu te fais trop de stéréotype là… une blonde peut aussi avoir une petite poitrine, ou avec un fessier ridicule… je dénonce dans cet article justement toute ces idées préconçues… tu es fan de Hitchock???

  10. mounir15

    C un réalisateur de film américaindans les années 60 70…
    espèce d’inculte… il mettait en scène une blonde en tant qu’héroine, car elle incarnait la feminité par exellence!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>