La fellation: un geste d’amour

Les caresses bucales, comme les sexologues les nomment, que ce soit la fellation ou le cunni, n’ont rien de dégradant, si bien sûr elles sont faîtes dans les règles de l’art. Prenons la fellation. Bien sûr, les « images d’épinal » du style: « La fellation? Hors de question que je le fasse, c’est beaucoup trop dégradant pour moi! » n’aident en aucune manière la démocratisation de ce geste qui est avant tout un acte sensuel et qui nécessite une grande complicité sexuelle. Bien entendu, si tu ne te sens pas prète pour pratiquer ce genre de caresses, rien ne te force; surtout pas ton copain! Tu ne dois pas vivre cela comme une labeur, un acte abaissant ta pudeur ou ta féminité; mais il faut le vivre comme un don de soi, un don de plaisir intense à ton copain, qui permet, peut-être pour certaines, de lui donner du plaisir sans pour autant faire l’amour. Car oui, ton copain adorera si tu te respecte toi et si tu le respecte lui, car c’est un jeu sexuel oui, mais comme dans tout jeu, rien ne sert de forcer et de dépasser certaines limites morales, si tu vois ce que je veux dire…

Pour que ton copain ressente du plaisir, il faut tout d’abord planter le décors, surtout si c’est ta première. Bougies, ambiance feutrée et intime, encens si tu aimes… A toi d’immaginer un scénario ou de te reporter à des légendes romantiques et immagine une mise en scène: le secret réside dans la dimension immaginaire que tu portes à ce geste.
Les positions peuvent varier bien sûr:lui alongé et toi alongée plus bas, ou lui assis et toi à genoux, ou encore, lui debout et toi assise… d’autres possibilités s’ouvrent à toi, à toi de savoir fusionner confort et plaisir. Mais pour une première fois, il est indispensable que tu sois à l’aise ainsi que ton copain bien sûr.
Ensuite commence d’un endroit du corps au choix, du plus classique au plus insolite, l’immagination toujours doit être au rendez-vous.
descend ou monte le long de son corps avec une sensualité certaine tantôt très lentement, tantôt plus vive, pour faire durer l’intensité du plaisir.
Et dirige toi vers le sexe de ton copain. Là à toi d’aviser, mais ne néglige jamais une partie de ton corps (sauf tes dents, ça coula de source!) et surtout tes mains qui serviront à relancer l’excitation en complément de ta langue. Immagine toi avoir dans ta bouche un prcieux trésor qu’il ne faut pas brusquer mais avec lequel tu peux inventer de nouvelles combinaisons d’excitation.
Par exemple tout en enroulant ta langue autour de son sexe, caresse lui l’entre-jambe d’une main en remontant vers les testicules et masse ces dernières de façon circulaires ou une par une pour ensuite diriger ta langue vers le gland. Tu peux ensuite introduire doucement une testicule dans ta bouche et la masser avec ta langue… Comme je le disais, les combinaisons sont multiples.

Ensuite, à toi de décider si après excitation tu désires avaler le sperme de ton copain ou non, c’est un choix personnel et s’il t’aime vraiment, il comprendra que tu ne veuilles pas, c’est tout à fait normal, t’en fait pas!

Attention! Ce geste n’est pas à prendre à la légère! Pour cela, préfère utiliser un préservatif si toi et ton copain n’avaient pas effectué de test du sida. On n’est jamais assez à l’abri!

Egalement, petite note pour ces messieurs: ne soyez pas « bourrins », c’est un acte assez difficile à effectué pour la majorité des filles qui débutent, alors ayez un grand respect et sutout de la tolérance pour votre copine si ce n’est pas si bien que ça! Mais généralement, il n’y a pas de risques de ce point de vue…

Il ne me reste plus qu’à te souhaiter donc bonne chance et … bonne nuit…

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>