La jalousie 3.0

La jalousie 3.0

1. La rencontre
Vous n’imaginiez même pas qu’il /elle s’intéressait à vous. À vrai dire, vous ne faisiez pas vraiment d’effort, mais voilà, l’élu(e) de votre cœur vous déclare sa flamme. La raison pour laquelle il /elle a eu ce flash si particulier ? Vous êtes mignon(ne), intelligent(e), et surtout …

2. Votre photo de profil Facebook
L’a rendu(e) dingue. Car vous êtes futé(e). En évitant les poses exagérées, ainsi que les images google de licornes roses, vous vous êtes démarqué(e). Vous avez préféré quelque chose de naturel, et à votre avantage, si possible.

Voilà déjà quelques mois que vous êtes en couple, et vous vous questionnez : « C’est quoi ce message sur son mur ? », et tiens «Qui c’est cette fille dans ses contacts ? Je ne la connais pas. ». Ce que vous vérifiez très souvent via votre téléphone, c’est …

3. Sa liste d’amis
Admettez-le. Parfois, vous avez tendance à aller regarder le profil des contacts de votre dulciné(e), juste comme ça, par curiosité. «Elle est jolie … Tu la connais depuis quand ? », « Ca ne serait pas ton ex par hasard ? Ah non comme ça, juste pour savoir

Et puis surtout …

4. Les statuts
Il y a ceux à double tranchant : « Ne sait plus ce qu’elle veut », et vous sentez que quelque chose cloche. Ou encore ceux qui ne veulent rien dire « ça, c’est fait ». Et puis aussi les citations de Shakespeare, et autres phrases poétiques qui ne s’adressent peut-être pas à vous …

Résultat ? Vous avez la fâcheuse impression de devenir parano, et les « poke » que reçoit votre moitié s’assimilent à de la drague par Internet.

Le web 3.0 ne doit pas empêcher la vie de continuer son cours. Il suffit juste de se poser les bonnes questions. Si vous sentez parfois que Facebook et les SMS,  dérivent vers un  « Feux de l’Amour » sans images ni son, éteignez donc votre téléphone, et communiquez … pour de vrai !  La jalousie n’a rien d’étrange. Nous le sommes tous. Il y a juste une confiance à établir. Confiance en l’autre, confiance en soi. Comment ? Savoir parler et se parler (donc éviter le tchat ou MSN).

En cas de crise de nerfs, la solution : une bonne dispute en face à face se règlera plus facilement qu’une salve de mails qui ne fera qu’empirer les choses. Parole de geek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>