La jeune fille de l’eau

Qu’advient-il lorsqu’une jeune nymphe aquatique fait irruption dans votre vie ? Ou encore, le fantastique a-t-il encore une place dans nos existences calculées ? C’est avec esprit et fantaisie que ce film répond à ces questions. Dés la mise en route, nous avons été séduits pour ce qui se présente comme un conte pour enfants, mais dont il faut bien dire, les morales et les références touchent surtout les adultes…

Sur ce point je n’en dirais pas beaucoup plus, car Shyamalan a le chic pour donner un grand rôle à des personnages qu’on pourrait croire secondaires, marginaux, voir insignifiants et donc de donner toutes les cartes à son spectateur, mais en même temps lui « cacher la vérité » jusqu’à la fin…

L’interprétation est trés satisfaisante: Paul Giamatti et Bryce Dallas Howard se donnent la réplique pour ses deux rôles passablement compliqués à jouer je trouve…

Aussi Shyamalan, qui avait prit l’habitude d’apparaître à la Hitchcock, cette fois joue bel et bien un personnage qui dans l’histoire est un point central…

Au point de vue Post-Production, c’est bien mené, et les nouvelles créatures qu’il nous a réservé ne nous ont pas laissé de glace, d’autant plus que ce dernier n’a en rien perdu de son génie de l’image, et de créateur d’ambiance glauque pour nous faire frissonner…

Voilà un conte à voir, il satisfera les petits pour son coté enchanteur et les grands pour son fond qui pousse à réfléchir.

Voici les BA et extraits:

La Jeune fille de l’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>