La nouvelle débauche des jeunes pour parraître belle (beau).

Quel massacre sanguinaire et malsain de te tatouer, percer, arranger tes parties du corps que tu crois digrâcieuses aux yeux de la population. Bien sûr tu veux essayer de nouvelles expériences comme tout le monde, mais tu n’as pas froid aux yeux en ayant le cran de faire une petite visite au perceur de la ville.
Te percer, bien sûr! Mais songes que tu pourrais le regretter; car lorsque tu ne pourras plus te regarder dans un miroir tellement ta langue enfflée par l’anneau te fera peur, tu n’aura plus l’estime de ton image propre, et tu te sentira hors-pair face aux autres.
Etre original c’est une chose, mais être catégoriquement déguisé(e) comme Dracula, les gens te regarderont différemment à en changer de trottoir lorsqu’ils t’appercevrons.
Tu veux te tatouer? C’est ton choix. Avoir pendant un mois ta jambe rouge sang tellement le tatoueur t’a arrangé grossièrement le membre; tu en redemandes de plus belles car tes amis trouvent ce phénomène « cool »; même si le tatouage est pour toi une douleur, tu percéverra pour avoir ton « précieux » symbole de popularité. Pour ce qui est de regretter: si ton dragon immonde qui fait toute la longueur de ton articulation ne te charme plus, là pour te faire disparaître le lézard endiablé, bonjour la cicatrice. Pour aller à la plage l’été, désormais tu optera plutôt pour le pantalon noir en plein soleil torride, ou la chirurgie au laser qui n’apporte aucune contrainte, mais est ce que la bourse de tes parents te le permettera?
Parlons des systèmes modernes: la chirurgie esthétique. Qu’elle soit, au laser ou classique, elle t’enlève un bout de toi-même qui fait l’objet de ta personnalité. Et là si tu le regrettes, tu devra collectionner les opérations.

Quelques conseils pour stopper la folie pour parraître « in »:

Tu veux te faire un piercering, et personne (ni moi) t’en dissuadera, alors fais une visite chez le dermatologue (au lieu d’un perceur qui se croit compétent); en plus la consultation est remboursée totalement par la « sécurité sociale », car la visite est dite comme « médicale ».
Le tatouage, désolé je ne suis pas très au courant dans ce domaine, je ne suis pas du genre à me déguiser en société; mais si tu le souhaites cours, voles vers « l’homme à l’instrument de terreur », qui te ferra hurler à la mort; mais sois sûr de ta décision.
Pareil pour la chirurgie esthétique. Si avoir un nez tel que Michael Jackson te fais rêver, alors pas de doute tu es
« fellé(e) », enfin réfléchie attentivemment car te faire sculpter le visage n’est pas forcemment le meilleur moyen, car pendant ta courte adolescence tu sera fiert de ta nouvelle apparence, et en étant adulte tes opinions évoluront.
Prends la bonne decision avant de te faire scalper le nez, la langue, le nombril… te dessiner un affreux cracheur de feux sur la jambe, car ce n’est pas à prendre à la légère.
Surtout ne commets pas l’erreur de ta fantaisie personnelle!

4 commentaires

  1. Anonyme

    C vrai , les piercing, ça me dégoute plus qu’autre chose!! Rien que l’idée qu’une aiguille me transperce le corps, je ne supporte pas! Idem pr les tatouages. Si vous en voulez absoluement un, pk mais chacun c gouts! Opte plutot pr le henné!

  2. Anonyme

    J’ai rien contre les piercings, surtout quen bijouterie ils sont très bien faits, et ils ne les font que sur les oreilles et le nez… Les piercings deviennent « zarbi » lorsquon s’en fait sur la langue, les seins.. et j’en passe!!
    Pour les tatouages, je suis personnellement contre!! Si on se fait un tatouage dans sa jeunesse, ça m’étonnerait qu’on l’aime encore à 70 ans!!

  3. Anonyme

    ouai ta raison… mais certain ne comprennent pas que tatoué ou percer, on corps est mal tenu… c’est carrément devenue une débauche ostensible de la jeunesse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>