La nouvelle tribu des « nuppies »

Il sont jeunes (la trentaine), plutôt aisés, travaillent pour la plupart dans la mode, le marketing, la musique, les médias. Avec le boom économique de l’industrie de la communication au sens large, débarquent en Angleterre et aux USA les « nuppies ». Ce sont en fait les descendants des « yuppies », les fameux « youg urban professionnals », purs produits des années 80. A l’époque, cette « tribu » de jeunes cadres dynamiques prêts à tout pour réussir faisait de l’argent sa valeur phare. Son temple: la bourse. Son passeport: la carte de crédit. Son but: s’enrichir. Et le faire savoir. La décennie des yuppies est aussi celle de la frime: costumes chics, grosses voitures, restos branchés et chers…

Un mode de vie qui ne va pas sans dérives. Les livres qui décrivent le mieux l’âge d’or des yuppies sont sans doute deux romans excessifs: Le bûcher des vanités de Tom Wolfe et American Psycho de Bret Easton Ellis. A sa sortie en 1991, la violence de ce dernier fit d’ailleurs scandale avec son héros meurtrier obsédé par son apparence, les gadgets et son compte en banque.

Les nuppies d’aujourd’hui prétendent se garder des outrances de leurs aînés. Ils ne se veulent pas aussi matérialistes que les yuppies. S’ils travaillent, c’est d’abord pour « s’épanouir » dans une activité qui les passionne, pas pour amasser une fortune. Ils sont « branchés », mais préfèrent la panoplie haute technologie (portables, internet, musique électro, multimédias) aux costumes trois pièces impeccables. Ils se réfèrent plus à l’univers de la création et des images qu’aux indices boursiers.

Reste cependant un point commun avec les yuppies: les nuppies sont des drogués du travail qui font passer leur vie privée en dernier. Il est vrai qu’ils sont pour la plupart dans le secteur du divertissement. Les nuppies heureux en déduisent qu’ils s’amusent en travaillant; les autres diront que les malheureux sont toujours au bureau…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>