La panoplie du Wiccan

La panoplie du Wiccan


L’autel : Un autel est un lieu consacré à l’usage de la magie . Il doit être recouvert d’une nappe blanche . La forme et le matériau utilisés n’ont aucune importance . En général , il est dressé au centre d’un cercle et fait face au nord . C’est sur votre autel que vous déposerez l’encens , les bougies …

La baguette magique : Cet objet mystérieux est le symbole des Wiccans et plus particulièrement de la Haute Magie . Elle canalise l’énergie pour mieux la déferler sur autrui . C’est une sorte d’antenne mystique qu’il vous faudra de préférence fabriquer vous même le jour du solstice d’été .
Elle doit être droite et longue , à peu près comme l’avant-bras . Vous devez également la poncer soigneusement avec du papier de verre fin .
L’opération la plus délicate pour en obtenir une authentique consiste à la percer de part en part (avec une aiguille d’acier chauffée) pour y introduire un long fil de cuivre , d’or , de laiton ou de métal aimanté .
Vous pouvez également y graver un pentacle à chaque extrémité pour attirer le bon oeil sur vous . Je vous conseille néamoins de lui trouver un étui (et si possible en soie ) pour la garder à l’abri de l’érosion naturelle et surtout des regards indiscrets .

Le cercle magique : C’est un espace rituel gorgé d’énergie . Fidèlement à la tradition des Wiccans , vous devez tracer symboliquement avec l’athamé – dans le sens des aiguilles d’une montre – et plus ou moins grand afin d’accueillir vos amis .
Vous pouvez toutefois le dessiner au préalable avec une craie , du charbon noir , de la farine ou encore de la poudre de plantes si vous avez du mal à le visualiser .
C’est sur celui-ci que les Wiccans situent les quatre points cardinaux : l’encens se pose à l’est , le chaudron au sud , la coupe de cristal à l’ouest et le bol de sel au nord .

L’athamé : Grande dague au manche généralement noir de suie et la lame bien acérée , l’athamé représente l’air .
Il sert à tracer des cercles magiques , à diriger sa volonté vers un point précis ou encore à trancher les ingrédients nécessaire à vos potions .

La coupe de cristal : Cette coupe consacrée par les forces occultes évoque l’eau . Elle est fréquemment employée pour recueillir les breuvage magiques et autres philtres .

Le miroir : Comme la boule de cristal , il permet de voir dans le passée ou l’avenir . C’est un révélateur qui peut matérialiser la porte des autres mondes parallèles au nôtre .

Le chaudron : En métal , cuivre ou en fonte , ce dernier symbolise le feu . Il vous sera nécessaire pour élaborer vos recettes magiques . Il sert parfois à faire brûler l’encens .

Le bol de sel : Emblème de la Terre , il purifie les ingrédients et est très souvent usité pour éloigner les esprits malins .
En cas de petits problème , et plus précisément s’ils sentent quelques ondes négatives autour d’eux , les Wiccans ont pour habitude de répandre du sel autour d’eux en prononcant la formule qui suit :  » Par le pouvoir de ce sel que je répands , j’ordonne aux esprits malins de passer leur chemins .  »

La bolline : C’est une dague à manche blanc ou clair . Cet outil s’emploie pour couper la branche de la baguette , les fleurs ou les herbes , mais aussi pour graver des symboles sur les bougies .

Le balai : Ce dernier es traditionnellement lié à l’ancien temps et plus particulièrement à l’idée que jadis l’on se fit des sorcières s’envolant dans le ciel .
Cependant , de nos jours , le balai est tombé en désuétude ! Les Wiccans le sortent de temps en temps de leur placard pour assainir le cercle magique . Il est confectionné avec un bâton de frêne et des brindilles de bouleau attachées avec des rameaux d’osier .

La cloche : Fabriquée en cuivre ou en cristal , elle annonce le début et la fin des rituels , mais sert également à faire appel à certaines déités .

L’encensoir : Les sorciers chevronnés brûlent l’encens à l’aide de cet outil .

Le livre des Ombres ou Grimoire : Ce livre est régulièrement tenu par les Wiccans pour répertorier tout ce qu’ils ont acquis au fil de leur vie .
Après le décès d’une sorcière , le livre était soit légué à sa fille , soit gardé par la grande prêtresse du groupe ou soit détruit si la défunte n’avait pas de descendants .
Chaque sorcière fabrique elle-même son précieux volume en utilisant du cuir ou du tissu pour la couverture et du parchemin ou papier fabriqué à la main pour les pages .

Le talisman : Les pouvoirs d’un talisman sont de nature symbolique . Il nécessite des opérations magiques basées sur les relations des énergies entre elles .
A titre d’exemple , un talisman se rapportant à la lune devra être réalisé avec de l’eau , si possible le lundi , avec de l’argent , du saule , de l’opale ou encore des coquillages .
Ce dernier répond en somme à un ensemble de lois et sa confection implique que l’on connaisse parfaitement les règles de la Wicca .

Le pentacle : Egalement appelé Sceau de Salomon , le pentacle fait partie des talismans les plus puissants et protecteurs répertoriés dans les grimoires de Magie Blanche .
Le plus connu d’entre eux est sans nul doute cette fameuse étoile à cinq branches entrecroisées .

La plume : C’est l’outil qui sera habillement manié pour tout inscrire dans le grimoire . Elle peut également servir à dessiner les pentacles .

Les amulettes : Elles sont souvent faites avec des métaux très élémentaires pour attiser les superstitions ou faire fuir le mauvais oeil .

Les encres magiques : Pour écrire dans leur grimoire , dessiner des symboles sur des talismans ou pour certains rituels nécessitant une couleur spécifique , les wiccans se procurent des encres diverses pour leurs recettes .

2 commentaires

  1. mbahrdc@yahoo.fr

    Ton article est genial tu devrait lire devrai lire le mien qui porte sur la magie egalement et ki pourra t’apprendre que je suis devenu mage apres un long sacremtn lol
    allez a plus et enkor bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>