La Passion du Christ (« The Passion »)

Ce film relate les douze dernières heures du Christ, de la Cène (dernier repas du Christ) à sa crucifixion). Ce film (ou cette boucherie ?) est réalisé par Mel Gibson, 47 ans, américain traditionaliste, contre l’avortement et les droits des homosexuels. Il a notamment joué dans Mad Max (1, 2,3) et réalisé de nombreux films comme Braveheart, ou il tient également le rôle de William Wallace. C’est un fervent catholique qui a construit une chapelle sur l’une de ses propriétés à Malibu, où la messe est dite en latin. Son père Hutton Gibson est un des contestateurs du chiffre de 6 millions de morts dans l’holocauste.
Les acteurs principaux sont : Jim Caveziél (Jésus), Monica Belluci (Marie Madeleine) Maia Morgenstern (Marie).
Mel Gibson, fervent catholique a eu bien du mal à trouver un distributeur pour développer son film, et pour cause, son film n’est qu’un déchaînement de violence. Pendant plus de deux heures, le pauvre spectateur assiste à une demi-heure de flagellation (Jésus se fait fouetter au ralenti en plus !), et à la mise en croix d’un homme qui n’est plus qu’une plaie vivante, tu pourras assister alors à la mise à mort, qui se traduit par un clou en gros plan s’enfonçant avec joie dans la chair de Jésus. Le sang est présent partout, il ne s’arrête pas de couler.
Hélas si ce n’était que cela ! Mais Mel Gibson est remonté et fait parlé a ses acteurs une langue morte : l’Araméen et relance le débat : quia tué Jésus ? Pour le réalisateur, c’est sûr et certain, c’est les Juifs. Représenté dans cette boucher sous les traits de romains assoiffés de sang, hurlant à chaque coup de fouet s’abattant sur la chair de Jésus.
Le film sort le 25 février aux Etats-Unis, et bat tous les records. Plus que Harry Potter et Star Wars. La critique américaine est sans appel : le film est gore mais c’est la réalité. Le film n’est donc pas censuré, tout juste interdit aux mineurs non accompagnés. Une censure pourtant très forte sévit contre les films relatant la vie de Jésus : « Monty Python, la vie de Brian » parodie des célèbres comiques britanniques ne paraîtra jamais dans l’état de Caroline du Sud et les allés où le film« La dernière Tentation du Christ » de Martin Scorsese à été diffusé ont été presque toutes incendiés.
Mel Gibson adepte de la souffrance ? Il est vrai que dans ses films, Gibson finit toujours ses jours dans un bain de sang : dans Mad Max, il se fait joyeusement massacré le visage. Dans Braveheart, il se fait torturer à la romaine, écartèlement et décapitation sont de mises.
Pour finir demandons nous ce qu’est la « morale » pour les Américains, ainsi ils s’indignent pour un téton dévoilé par Janet Jackson pendant une fraction de seconde, mais ils foncent voir en masse un déchainement de violence. A toi de décider si tu désires voir ou pas ce film, sortit en salles le 31 Mars.

10 commentaires

  1. lolottecmoi

    « Mel Gibson, fervent catholique », je dirais meme intégriste!! De ttes façons, le puritanisme à l’américaine scande tt le film… un de plus que je n’irai pas voir….

  2. blinkeuz

    ouai cam c génial tu voudré pa fer journailite lol bon je tt a fé d’ac ac toi c débile é a bas lémoglobine lol @++++++++++++++ doudou

  3. Anonyme

    l’article est super, le sujet moins bien car il faut se remetre ds le contexte, en éfé c un film asé gore, triste, tou le monde é sensé conétre la fin, boucheri mem mé dison tou de meme ka lépoke ou vivé jésu, il y avé bocou de crucifié tou pri pour dé voleurs, dé bandi… c sur ke ressortir ca 2000 apré o cinéma cd assé HARD !!! dison nou oci ke ci jésu avé vécu avan lé éléction de mitéran contre giscar, il oré u la guillotine, un film oré til eu lieu? une tel polémi ?? jen sé rien!!
    tou ceu ci nempech ke je niré pa voir ce film!!
    bizz a tous!!

  4. Anonyme

    J’ai été voir le film pr me faire ma propre opinion après tte la polémique qu’il y a eu dessus.

    J’en suis arrivée à la conclusion que c’est un film comme un autre…
    Ok, il est gore, ok faut tenir parce que jvous assure que voir un homme se faire « tabasser » pendant 2 heures ça vs fout la rage, mais si l’on regarde ce film de manière objective, jamais on ne dirait du réalisateur qu’il est antisémite

  5. Anonyme

    pk vous jugez ce film sans l’avoir vu??? mwa perso je suis athée ùmais je veux quand meme le voir!! rien que pr voir ce qui a fait cette polémique…..

  6. Anonyme

    Très violent, pas très objectif, il est vrai, c’est quand même une version e la vie de Jésus Christ, et RIEN ne prouve qu’elle est fausse. Antisémitisme ? Je ne pense pas, car la version qu’a choisi (sans doute volontairement, mais il est puritain, donc …) Mel Gibson (auteur de BraveHeart, film excellent au demeurant) est en effet celle d’une des suppositions possibles.

    Toutefois, la vilolence gratuite est à proscrire dans les films, à mon avis, et là, y’en a pas mal … ce qui est dommage … Un film à voir avant de se faire un avis …

  7. Anonyme

    g été voir la passion du christ 2 foi car je trouve ke c un film formidable bouré démotions! c clair ke il y a bocou de sang et ke certaine scene st difficilemen suportable mé elle n’en st pa moin réaliste! de tt facon je pense ke c un film fé pour choké j’pense pa ke mel gibson soi antisémite pour otan! moi j’le conceil mé c vré ken regardan le film on apren pa gran chose de nouvo ON LE VI!!!!! c un tré bon article(mm si c pa mon poin de vu)

  8. Anonyme

    Je l’ai vu, c’est un film qui réussit à faire ressurgir ce que le conseil du Vatican 2 entre chrétiens et Juifs dans les années 60 avait enterré: la croyance au peuple juif déïcide…. c’est triste, c’est comme pour trouver une forme autre d’antisémitisme, comme s’il y en avait pas assez…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>