La peau

Constitution

La peau représente 15% du poids total du corps humain.
Elle contient des milliards de cellules, de multiples terminaisons nerveuses qui permettent de ressentir le chaud, le froid, la douleur…, des follicules pileux (orifices par lesquels apparaissent les poils), ainsi que des glandes sécrétrices du sebum (graisse) et de la sueur.

Ce mélange complexe est nourri par les vaisseaux sanguins.

Rôles :

- Protection des organes vitaux
- Régulateur thermique : capillaires et vaisseaux se dilatent ou se resserrent selon la température corporelle (ex : le froid provoque la chair de poule).
L’évacuation de la sueur sur la peau permet d’abaisser la température corporelle.

Ses glandes :

- les glandes sudoripares : elles sécrètent la sueur et permettent l’élimination des déchets de l’organisme comme l’urée (dont la principale voie d’élimination est la voie rénale). Ces glandes sont de 2 types :
les glandes sudoripares eccrines, présentes au niveau du front, des aisselles, des paumes des mains et des plantes des pieds.
les glandes sudoripares apocrines, expression du stress et des émotions, elles sont présentes au niveau des aisselles, des aréoles mammaires, et des régions génitales. Ces dernières sont à l’origine des odeurs corporelles.

- les glandes sébacées : elles sécrètent le sebum, substance grasse qui gagne la surface cutanée par les follicules pileux. Ces glandes sont plus nombreuses au niveau du cuir chevelu et du visage.
Le sebum sécrété permet la lubrification et la protection de la peau.

Ses trois couches

Le derme
Appelé également chorion, il mesure environ 1mm d’épaisseur. C’est la couche intermédiaire qui assure résistance et élasticité à la peau.
Il possède du collagène, qui a pour rôle le soutien, l’extensibilité et la résitance et de l’élastine, responsable de l’élasticité, comme son nom l’indique.
Le derme est en rapport avec l’hypoderme et l’épiderme.

L’épiderme
Il mesure moins d’un mm d’épaisseur. Il représente la couche superficielle de la peau, celle qui est visible.
A la jonction derme / épiderme se trouvent les mélanocytes, cellules fabricant la mélanine. La mélanine est responsable de la pigmentation de notre peau : plus on en a, plus notre peau est colorée. L’absence de mélanine s’appelle l’albinisme.

L’hypoderme
Il mesure plusieurs mm d’épaisseur. Il est constitué de cheminement de rameaux vasculaires et nerveux sous-cutanés. Il comprend 3 couches superposées (que je ne citerai pas, ça devient trop compliqué).
L’hypoderme est principalement composé de cellules adipeuses (réserves de graisses).

Quel est votre type de peau?

- La peau grasse
Elle est due à une hyperactivité des glandes sébacées. Elle présente un aspect gras, épais, des pores dilatés (qui lui donnent un aspect moins lisse).
Elle est sujette aux points noirs et à l’acné et se ride beaucoup moins facilement.
La plupart des personnes à peau grasse ont également les cheveux gras.

Comment la traiter? Par des produits adaptés : ce type de peau a tendance à briller. Un nettoyage matin et soir est recommandé.

- La peau sèche
Elle est due à une hypoactivité des glandes sébacées. Elle a l’aspect d’une peau fine, facilement irritée (rougeurs par ex).
Elle est souvent associée à des cheveux secs et à des pores resserrés et elle se ride beaucoup plus facilement. En revanche, elle est moins sujette à l’acné.

Comment la traiter? Boire suffisamment, utiliser des soins adaptés, mettre une crème régulièrement pour que la peau ne tiraille pas.

- La peau normale
C’est une peau ni grasse, ni sèche qui a une texture fine et souple. Elle a tendance à s’assècher sous l’influence de facteurs extérieurs et du vieillissement.

- La peau mixte
C’est une combinaison de régions grasses et de régions sèches ou normales.
Ce type de peau présente la « zone T » = front + nez + menton gras.

Le maquillage

Il doit être adapté à votre type de peau:
pour les peaux sèches, préférez un maquillage à base huileuse qui hydratera, ds une certaine mesure, votre peau.
pour les peaux grasses, préférez une base aqueuse.

Des produits maquillants non adaptés ont tendance à obstruer les pores. Résultats : la peau souffre, elle étouffe et aura comme réaction une poussé de boutons et autres rougeurs disgracieuses.

Idem pour le démaquillage : toujours se démaquiller avant de dormir.
La nuit, la peau se régénère, élimine les déchets; elle nécessite du repos et donc aucun obstacle.
Pour ce faire, utilisez du démaquillant adapté, une fois de plus, à votre type de peau.
Pour les yeux, il est impératif de prendre énormément de précaution en utilisant de la ouate de coton. Effectivement, la peau des paupières est extrêmement fine et réactive. Elle a pour rôle de protéger les yeux et la malmener pourrait avoir des conséquences graves.

Le rasage

Il peut entraîner une irritation cutanée. Avant d’attaquer le poil, assouplissez-le par l’application, pendant quelques secondes, d’un gant de toilette imbibé d’eau chaude, puis appliquez une grande quantité de crème à raser.
Malgré les idées reçues, mieux vaut passer la lame (neuve) dans le sens de la pousse du poil. Faire l’inverse peut sembler avoir un meilleur résultat mais peut aussi entraîner une irritation : le « feu du rasoir ».

Vala, vous savez (presque) tout sur la peau, alors maintenant, bichonnez-la.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>