La télévision peut-elle nous rendre citoyen ?…Ou comment les médias orientent les informations

Un citoyen, c’est « un homme considéré du point de vue de ses droits politiques, judiciaires et civiques. ».(Def : Le Robert collège, 1997). Voilà ce qu’est un citoyen. Mais est-ce que la TV lui permet d’en devenir un ?

De tous ces points de vues qui permettent de distinguer un citoyen d’un autre, nous verrons lesquels sont respectés par la Tv et lesquels ne le sont pas.

Du point de vue des droits judiciaires : Avez-vous jamais vu une émission où l’on vous raconte pendant une heure interminable vos droits judiciaires en détail (Si jamais vous avez l’occasion de vous présenter à un tribunal…).Non ? Vous avez raison, le droit judiciaire est le seul droit du citoyen qui ne soit pas représenté clairement et explicitement à la télévision. Lorsque vous la regardez, vous pouvez suivre l’avance d’un procès (ex : celui d’Himmler il y a quelques années…) et son histoire mais pas le procès en lui même. Donc si jamais vous allez à un procès (votre procès), votre avocat vous expliquera mieux vos droits qu’une journée devant le poste de TV.

Du point de vue des droits politiques : Pas de problème, le citoyen est au courant et toujours tenu au courant de la politique….du moins des dernières « prises de têtes » entre dirigeants (Sarkosy/Chirac ; Chirac/Raffarin…).Cependant le citoyen, en regardant la TV, peut être tenu au courant des prochains votes importants qui auront lieu (président 2007, référendum du 29 mai 2004…). Le télespectateur doit donc trier lui-même les informationspour bien séparer ce qui lui parle de ses droits et les potins…

Du point de vue des droits civiques : Le citoyen, grâce à la télévision, peut devenir plus solidaire à l’égard des autres citoyens. Lors de la catastrophe du Tsunami en Asie, il y a eu une trentaine (voire moins) de français tués. Résultat : Les médias ont autant parlé des trentes Français que des 200 000 asiatiques…Leur mort est considérée comme une catastrophe égale à la tragédie du Tsunami pour les asiatiques. Les télespectateurs sont de plus en plus réceptifs, lors des grandes tragédies, à ce que des citoyens français y meurent. Autre exemple : En France, il y a quelques semaines, 4000 voitures ont été brulées par des français qui demandaient réparation pour le meutre par les policiers d’un magrebin. Les médias ne font passer que l’aspect négatif (Des voitures sont brulées) que la cause pour laquelle les voitures ont été brulées ( Un magrebin a été tué.). Les médias choisissent quelles informations ils veulent faire passer afin que celles-ci soient les plkus réceptives possibles par les citoyens. Dans cette histoire, les citoyens (Les télespectateurs) regardent des citoyens (Les révoltés) mettre le feu à des voitures. La télévision choisit donc ses informations à faire passer afin que le message qu’ils veulent montrer soit le plus réceptif possible de la part des télespectateurs. Cepenadnt les médias ne passent pas que des informations qui permettent aux télespectateurs de devenir citoyens (Il semble difficile d’être au courant de ses droits judiciaires, politiques et civiques seuleument en regardant Star Academy ou le maillon faible…Dans ce cas-là on peut vraiment dire que la TV abrutit…). Le télespectateur a des informations qui passent à la télévision qui pourraient lui permettre de se « citoyenniser » mais pour cela, il doit faire le tri entre inutilité, vérité et messages connotés à condition de regarder les « bonnes » émissions qui pourraient le mettre au courant du monde citoyen…

Toutes ces informations viennent de journaux télévisés ou de connaissances personnelles.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>