L’affaire est dans le sac

Porter son sac n’est pas de tout repos pour notre anatomie. En plus de tous les extras, on y ajoute les cours, les livres. Tout est une question de poids. Lorsque l’on porte un sac à main de 10kg, c’est une charge de 90kg qui est exercées au dernier disque intervertébral lombaire.

Sur l’épaule
C’est l’attitude la plus confortable pour porter un sac, si les lanières tiennent l’épaule et que le poids n’est pas excessif. L’idéal est de le porter en bandoulière, en le plaçant du coté opposé à l’épaule s’il est lourd. Plus le sac est pesant, plus tu dois te pencher pour rétablir l’équilibre. Porter un sac ne peut pas provoquer une scoliose, mais il peut l’aggraver chez les personnes qui en souffrent. Car les disques intervertébraux sont des amortisseurs très sensibles au poids.

A bout de bras
Chic mais pas très confortable, le sac à main tenu par des poignées n’engendre pas d’inquiétudes pour le bras et les cervicales car cette position ne peut être tenue très longtemps. La fonction du bras étant plus d’agripper que de porter. Dans ce cas, opte pour une version « mini », histoire d’y glisser juste le minimum.

A ne pas oublier
Plus le sac est près du corps, plus le port en est confortable.
Adapte le poids de ton sac à celui de ton corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>