Le BTS, touché coulé

Le BTS, touché coulé

Les bacheliers ne sont pas vernis cette année : après la série S, c’est à la BTS NRC(Négociation et relation client) de payer les frais des tricheurs.

Les escrocs avaient plus d’un tour dans leur poche (pots de vins pour les surveillants, et falsifications en tous genres). Alors, qu’est-ce qu’on leur a demandé aux étudiants ? De repasser l’épreuve « Gestion & Management« , sur laquelle ils avaient déjà planché, quelques semaines auparavant.

L’absence de grasse matinée le Dimanche, pour certains, c’est grotesque: encore pire si l’on a bossé dur comme fer… Mais dans l’obligation de gratter pendant quelques heures, à nouveau.

Le blocus de l’établissement dans lequel l’épreuve avait lieu, a empêché l’entrée de beaucoup de jeunes, pour le repassage impératif. D’autres, plus chanceux, avaient réussi à se glisser dans les salles d’examens, afin de tirer un trait sur cette longue histoire…

La wonderwoman des études supérieures, Valérie Pécresse (ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche), a convié tous les étudiants victimes du blocus, à faire signe dès que possible.

Qu’à cela ne tienne, pour les plus motivés, et surtout ceux qui n’ont pas envie d’avoir une bulle à l’examen, voici l’adresse mail à laquelle vous pourrez envoyer votre SOS : mediateur@education.gouv.fr

Les examens finaux cette année, c’est un peu la loose: on croise les doigts pour que les prochains restent dans le droit chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>