Le chasseur de prime ne paye pas de mine.

  Milow après son divorce décide de devenir chasseur de prime pour gagner de l’argent et c’est alors qu’on lui propose une nouvelle mission : traquer son ex-femme Nicole, celle-ci ne s’étant pas présentée au tribunal pour une affaire d’agression sur un policier. Milow est ravi de son nouveau travail qui sera un moyen pour lui de se venger de son ex qui lui en a fait baver lors de leur séparation. Mais Nicole, journaliste, enquête de son côté sur une affaire de suicide qui s’assimilerait davantage à un meurtre L’affaire se complique…

Jennifer Anniston et Gerard Butler forme un duo explosif bénéficiant d’une vraie alchimie. A tel point que des rumeurs ont circulé quant à une éventuelle idylle entre les deux acteurs. Une rumeur qui a fait longtemps la Une des magazines peoples et qui a largement participé à la promotion du film dont on n’aurait certainement pas autant entendu parler…

Mais la joie et le dynamisme de ce couple de cinéma n’ont pas réussi à sauver le film pour autant qui selon les dires de la presse est un vrai fiasco. Un film consensuel qui sonne faux en ne s’appuyant que sur des clichés gros comme une maison et qui finit par provoquer le désintérêt du spectateur de part sa platitude.
 «  Ces dernières années, les amateurs de cinéma ont eu droit à beaucoup de navets, mais ce film avec Jennifer Aniston remporte la palme d’or. Direction d’acteur naïve, prise de vue morne, scénario nourri de clichés et réalisation sans inspiration. » Cinenews
« Un film de seconde zone, réalisé à la six-quatre-deux, doté de ficelles épaisses comme des câbles, et confinant au grand n’importe quoi. » Le Monde

Dommage pour Gerard Butler que l’on avait pourtant pu découvrir dans des films plus enthousiasmants : Rock’n rolla de Guy Ritchie, 300 ou encore PS : I love you.

Mais ne soyons pas trop critique, ce film peut plaire aux mordus du genre et à ceux qui ont juste envie de se divertir, de se détendre sans devoir user de leurs neurones. Soyons honnêtes on n’est pas toujours d’humeur à regarder un Haneke ou un Lynch. Il faut de tout et surtout au cinéma.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>