Le Cœur des Hommes 2

 

            Le réalisateur Marc Esposito avait prévu une suite avant même la sortie du premier Cœur des Hommes, et on le comprend, tant l’idée de départ est bonne à exploiter. Le succès aidant, le projet s’est accéléré. On retrouve donc les amis quatre ans après, que ce soit dans les salles où dans le film. Au programme, reconstruction sentimentale pour Bernard Campan, amour vrai mais sans avenir pour Jean-Pierre Darroussin, un Gérard Darmon en pleine prise de conscience de son age et enfin Marc Lavoine, qui a enfin ce qu’il mérite après une vie d’adultère. Sur ces bases se construit le film, et si on a peur que les histoires de cœur à répétition étouffent un peu le film, il n’en est rien. Les dialogues sont bons et les acteurs convaincants. L’humour est touchant et parfois inattendu, par les gamineries de ces quatre bonhommes notamment. Marc Lavoine est la bonne surprise du film. Lui qui énervait un peu dans leurs précédentes aventures avec son rôle de séducteur toujours sûr de lui, se transforme en gamin naïf, en plein apprentissage de l’amour. Ses trois acolytes ne déçoivent pas non plus, et les quatre réunis révèlent une complicité irrésistible. Leurs femmes jouent le jeu à merveille (Zoé Félix est un rayon de soleil), même si on peut regretter que la gente féminine ne constitue ici qu’un faire-valoir.

            Au final ce film constitue une bonne comédie, très divertissante sans apporter pour autant de grandes révélations ou réflexions. Une suite du même acabit que le premier opus, de qualité égale avec les mêmes ingrédients. Même si l’intrigue et la mise en scène ne sont pas passionnantes, on est séduit par le jeu d’acteurs et les dialogues très bien huilés. Comme Gérard Darmon, en vieux sage fataliste, à sa fille en instance de divorce : « Le mythe de l’amour éternel a été inventé à une époque où l’espérance de vie était inférieure à 35 ans ».

Pas indispensable, mais conseillé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>