Le don d’organe

Il y a différentes sortes de dons :

- les dons de son vivant, l’exemple le plus répendu est le don de sang, mais il y a aussi le don de moëlle osseusequi sert pour les personnes qui sont atteintes de leucémie, des organes vitaux comme le rein, ou une partie de son foie (dans ce cas là le donneur doit être majeur et de la même famille que la personne qui va recevoir l’organe).

- le don de son corps à la science : à la mort de l’individu, le corps est utilisé par les étudiants de médecine pour qu’ils puissent apprendre l’anatomie humaine, dans ce cas, le corps de l’individu n’est pas redonné à sa famille qui doit cependant payer les frais d’incinération.

- le don d’organe en cas de mort encéphalique de l’individu.
L’individu est en mort encéphalique quand il n’y a plus aucun activité dans son cerveau mais que son coeur continu de battre s’il est branché à un respirateur.
A la mort de cette personne l’équipe médicale va voir la famille de cette personne pour savoisr si celle-ci était favorable ou non au don d’organe.
Si la personne y était favorable, une équipe spécialisée dans ce domaine intervient pour retirer les organes qui interressent des personnes en attente de greffe.
Il faut qu’entre le donneur et le receveur il y est des points communs comme une même fourchette d’âge, la même corpulance… pour que le greffon puisse bien s’implanter chez le receveur en réduisant au maximum le risque de rejets.
A la suite de l’opération les médecins vont remplacer les organes manquants par des prothèses pour que lorsque le corps est rendu à la famille il conserve son aspect initial.

Les dons d’organes sont anonymes c’est à dire que la famille du donneur ne peut pas savoir qui recoit les organes prélevés et le receveur ne peut savoir d’où proviennent les organes reçus.

Depuis les années 1960, il y a eu en France plus de 30 000 transplantations d’organes.
Chaque année en France, 10 000 personnes apprennent qu’elles doivent choisir entre la mort ou une greffe.
Or en 2000, seules 3211 greffes ont été effectuées, ce qui signifie que la liste des receveurs potentiels est de plus en plus longue.

3 commentaires

  1. Anonyme

    g bcp entendu dire ke le don d’organes était genial et pourtant d’après launaa il n’y a eu que 3211 greffes en 2000
    cherchez l’erreur
    sinon l’article est complet
    pas mal

  2. Anonyme

    Salut
    Jaurai voulu savoir a kel endroit on se procurai ls cartes de donneurs. jen voudrai bien une. parske je voudrai etre donneuse d’organes, ca fra tjs une de plus….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>