Le ebook

Un projet, un concept novateur qui voit peu à peu apparaître le jour. Même si nous apportons un attachement certain au livre « traditionnel », lire des romans sur écran qui n’affiche qu’une seule page sera LA révolution numérique. Beaucoup l’apprécient déjà. Le Syndicat national de l’édition (SNE) par exemple était sous le charme de la fureur numérique et déclarait presque la mort du livre papier en 2000. Comme quoi, ce n’est pas un projet d’hier …
Les maisons d’éditions demeurent quelque peu sceptiques face à cette nouveauté mais ont tout de même décidé de participer à une expérience qui consiste à publier des ouvrages gratuits ou des titres payants sur la toile Internet. Alain Perrot de chez I2S donne son opinion : « Qui aurait besoin de stocker plusieurs centaines ou dizaines de romans sur un appareil, sauf à vivre sur une plateforme pétrolière pendant un an ? »
Les avis divergent donc mais la globalité se veut positive à cette novation numérique.
 
De plus, le ebook fait beaucoup parler de lui avant même sa commercialisation. Un peu comme une légende que l’on est assoiffés de découvrir. LE MONDE, dans un de ses articles sur le livre numérique, aborde le Salon du livre qui a su proposer à son public un parcours initiatique en 4 étapes :
1) L’encre électronique et les différentes offres françaises et internationales de lecteurs numériques,
2)  Les outils nomades qui servent de supports à la lecture : téléphones, ordinateurs, baladeurs, consoles,
3)  Les encyclopédies en ligne, blogs littéraires, cartables électroniques, bibliothèques virtuelles,
4)  La nouvelle chaîne numérique, avec al transformation du livre en fichier. « c’est l’endroit du salon qui fait le lien avec ce qui se passe à l’étranger », précise Bertrand Morisset, son animateur.
Petit à petit, on familiarise et on acclimate la population à ce fameux ebook, chose qui peut peut-être modifier l’opinion noire de certains…
 
A l’heure où le numérique avance à une vitesse frénétique, le livre sous forme numérique ne peut en être exclu. « C’est une priorité » reconnaît Hachette.
Le ebook s’affiche sur le marché à pas comptés, une progression technologique qui rend avide l’éducation nationale.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>