Le grand bal rock – La malterie – Crusaders of Love – Osni – Instant Party

 

 

 

 

La malterie est une toute petite salle (au plafond très bas pour le détail utile et nécessaire), un bar sur le côté, une déco sympa et des canapés en cuir noir dans le fond de la salle, tout  pour passer un bon moment.

Pour les Crusaders of love (petite anecdote : ils se nomment ainsi car « ça fait cool non ? », m’a confié le chanteur), c’était une grande première ! Premier concert, première prestation devant un public frénétique, je pense qu’ils n’ont pas été déçus ! Les Crusaders sont un groupe au peps phénoménal ! La scène avait peut-être l’air petite à vue de nez, et pourtant, ils l’ont envahit comme des rois et se sont déchaînés littéralement. Le plancher était plus que brûlant ! Une coordination assez sympa, ce groupe de musiciens aux t-shirts marins (ndlr : l’œil journalistique haha !)… Du son rock à la teinte originale et subtile en fait toute leur singularité ! Pour un premier show, il est certain que l’on peut affirmer un professionnalisme naissant et un avenir prometteur !

Puis voilà l’heure d’OSNI (objet sonore non identifié). Un groupe purement lillois, au line-up tout neuf, modifié -pour la quatrième fois- depuis quelque temps, assez particulier (au sens positif du terme) également. Un son rock, certes, mais avec ce petit plus qui fait le tout des morceaux ! La voix féminine d’Amandine (chant et basse) se conjugue à merveille avec l’univers rock transpirant du groupe. Un univers musical dans lequel on prend plaisir à se perdre. A côté des baffes (sisi, j’en ai encore l’oreille droite qui bourdonne !), j’ai pu me délecter de cette musique qui m’était encore inconnue jusque là. Est-ce nécessaire de rajouter que le groupe est d’une sympathie sans égale ? N’hésitez aucunement à aller faire un tour sur le net en quête d’infos ! Ca en vaut réellement le coup d’œil (furtif ou pas) !

Instant Party pour lacer le spectacle. Un groupe de mecs murs, s’affirmant au travers d’un son rock un peu plus lourd et plutôt 60’s. Etant donné l’heure et que les métros lillois n’assurent pas, j’ai du prendre la poudre d’escampette au second morceau mais le jeu de basse du bassiste était tout bonnement impressionnant ! Mais je vous invite à aller y jeter également un petit battement de cils afin de vous en faire votre propre jugement ! ;)

Photos tirées de LILLE LA NUIT par Soopafly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>