le peuple consommateur

Le peuple devient beaucoup trop consommateur. Nous avons besoins de l’inutile. Mais cet inutile est en train de devenir utile au bien-être des gens. Pourquoi cela ? C’est une bonne question. Je tenterais tant bien que mal d’y répondre. Remontons un peu dans le temps…
Avant, il y a longtemps, des hommes vivaient. Nous sommes leur évolution donc nous ne vivons pas du tout pareil qu’eux. Mais cela est arrivé à un point qu’ils n’auraient jamais pu imaginer.
Au coin du feu, le soir, ils étaient regroupés. Certains taillés leur silex pour aller chasser le lendemain. D’autres mangeaient ce qu’ils avaient ramenés. D’autres encore s’assoupissaient ou laissaient leurs yeux admirés le feu. Ils se fabriquaient des armes, pour chasser, pour se nourrir. Ils vivaient avec le strict minimum.
Je ne peux pas nier que les choses doivent changer, évoluer mais j’aimerais bien que cela se passe dans le bon sens.
Si nous n’avons pas le dernier sweat Nike ou la dernière console de jeux, nous sommes vraiment des paumés ! Il nous faut beaucoup plus de choses qu’il n’est nécessaire d’avoir. Je prends un exemple dans mon bahut :
Une fille a dit que « les dernières baskets Nike étaient pourries » Et elle s’est fait traiter de « paumée qui peut direct rentré chez sa mère »
Pourquoi avoir la Picasso alors que la quatre chevaux roule encore ?
Pourquoi avoir le tout nouveau walkman alors que celui de papa fonctionne encore ?
Pourquoi avoir les toutes nouvelles Adidas alors que les chaussures de marche ne sont pas usées ?
Bonne question, non ?
La société ne fait pas tout pour arrêter cela. En achetant les dernières choses à la mode, nous faisons marcher le commerce donc eux sa ne les dérange pas. Mais il faut penser que nous aurons des enfants qui en auront eux aussi. Personnellement je n’ai pas envie qu’ils vivent dans une planète trop sophistiquée et trop polluée. La planète se pollue de plus en plus, elle se réchauffe. Des pubs, à la télé, on déjà étaient faites mais il n’y a que des mots. Il faut éteindre les lumières, prendre les transports en communs…
Réfléchissez ! Et espérons que les mots deviendront des actes.

6 commentaires

  1. yaya932

    tu mélanges un peu tout, surtout à la fin.
    Et puis je ne vois pas comment ce que tu apelles la « société » pourrait changer cela… et puis ce n’ets pas la société que ca arrange si l’économie tourne (enfin si un peu mais je crois que tu as surtout confondu « société » et « Etat »).
    fin bn voila, c’était un coup de gueule bien parti mais qui ‘na pas été assez approffondi et donc a dévié.

  2. Anonyme

    Miss Ann je suis d’accord avec toi mais je ne savais pas appronfondir ce que je disais !! et je n’allais pas faire un article de 10 lignes !!!

  3. AST lover

    Ce qui est étrange dans ce genre d’article, c’est que la contradiction réside dans son thème même. Je veux dire que ton texte, ou plutôt, ce type de texte, avec ces propos sont tout simplement « à la mode ». C’est un peu comme les beaux tee shirt de ché guevara en ce moment, la révolution est à la mode dans la société capitaliste. C’est un premier point,lol.
    Ensuite, une chose qu’on oublie souvent. .. certainement parce que Marx colle inévitablement au mot « révolution ». Mais 1789, à l’origine c’est la volonté de plus de liberté en économie, pour l’émancipation de la classe bourgeoise active, c’est à dire de « libéralisation »…ensuite, notre petite révolution à la française, qui a pourtant entièrement changé la France: Mai 68. ça n’est pas du tout une révolution sur le modèle soviétique, mais bien au contraire, américain! La libération des moeurs, sexuelles et morales, la drogue, tout ce qui a fait cette génération, ça venait des états-unis, du capitalisme, et de la consommation! Bien que ça a émergé de la gauche, les deux ne sont pas incompatibles!, si cette révolution demandait plus de liberté, elle demandait en même temps le capitalisme…une part de la gauche n’a pas encore compris ça… bonjour à eux et à l’ex-URSS!!

  4. Anonyme

    je crois que refuser la société dans laquelle nous vivons c’est po ca qui la fera avancer…on ne peut po revenir en arrière, le monde marche avec de l’argent, et la consommation c’est la manière d’en obtenir…que serait l’economie si nous n’achetions des choses que utiles, sans superflue, imagine le nombre de personne qui perdraient leur emploi…alors là, on va me dire, mais c’est justement là le pbm, le monde est gouverné par l’argent, seul le profit compte…
    et alors?c’est comme ca…on ne peut po le changer…ou alors je me demande bien comment.Acceptons la réalité telle qu’elle est!!!!!!!!

  5. Anonyme

    Et? D’un autre côté, c’est pas vraiment le moment de se plaindre de la consommation alors que des milliers de gens manif’ contre la baisse du droit des consomateurs… N’empèche, j’aimerai bien trouver un super U dans un pays du tiers monde (j’appelle ça comme j’veux… « pays en developpement » quéfoutagedegueule) … La consommation montre la richesse et la technologie entreprenante d’un pays, et elle la developpe… Mais t’inquiète, il y a toujours des gens qui ne consomment pas… Mais je crois qu’ils le préféreraient ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>