LE RACKET!!!!

En général, ceux qui le pratique, le font à plusieurs personnes, pour mieux intimlider la victime.
les victimes sont dans la plupart du temps très jeunes et très fragile. Ils n’osent pas en parler à leur entourage par crainte de représailles. Cela se passe surtout dans les lycées ou collèges.

C’est un sujet très difficile à aborder. Il faut d’abord que kla victime est le courage d’en parler à son entourage ( parents, amis …)
On peut voir que quelque chose ne va pas, par rapport à son changement d’attitude. Le plus inquiétant, c’est que le racket est le plus souvent permanent.
Les racketeurs ne se contentent pas que d’une seule victoire surtout quand la victime à tendance à se laisser faire.

Je trouve inadmissible que dans un lycée ou un collège de + de 1000 élèves peut être, que l’on voit se genre d’acte se passer sans que personnes ne réagissent!!!!!
Si cet acte devait vous arriver, il faut porter plainte!!!!! Sans scrupules, ni regret, ni craintes!!!

Les menaces de représailles faites par les racketeurs ne sont que de l’intimidation et rien d’autre, car quand ils se font arréter, « les caïds » comme ils sont appelés pleurent comme des fillettes!!!!

mon avis:

j’ai été victime de racket au collège, par quelqu’un de ma classe, je n’ai rien dit pendant toutes les année ou j’étais dans ce collège et ben je vous assure que je le regrette bien maintenant quand je le voit dans la rue ou ailleur je n’ai plus peur de lui car j’ai pris plus de force du coté caractère!!!
Franchement parlez en quand cela vous arrive je suis sûr que cela doit rassurer et aussi surtout soulager, il ne faut pas rester seul dans ses conditions là.
PARLEZ EN!!!!!!!!

13 commentaires

  1. Anonyme

    valentin je te rassure je ne t’ai pas copier coment aurais tu voulu que je le sache le miens avait deja ete fait c pour ca que je pensais qu’il n’alais pas etre mis lol
    bisous a tout et merci!!!

  2. Anonyme

    c bon je sais lamiss, je rigole, je sais tres bien ke tu ne mas pas copier, tinkiete pas…ta eter victime de racket toi, sa a du etre dur pr toi…;-)

  3. Anonyme

    oui mais maintenant que je suis plus grande je n’y pense pas trop , mais quand je le voit je ne me laisse plsu faire je lui dit franchement ce que je pense de lui .
    mais pour ceux a qui ca arrive il faut en parler tout de suite.ne pas rester dans le silence!!!

  4. Anonyme

    ça n’arrive malheureusement pas qu’au collège ou au lycée mais ça démarre dès l’école primaire… ça commence par un goûter, puis par des billes, ou des cartes yu-ghi-yo puis par des choses plus importantes… c malheureux et c vrai qu’il faut réagir vite et fermement, j’y suis confrontée quasiment tous les jours, mes « CM2″ sont les « caïds » de l’école et ne se privent pas de le montrer, des pendules à remettre à l’heure constamment…
    Merci pour cet article mais même en disant aux personnes victimes qu’il faut en parler c quand même le plus souvent beaucoup plus dur que ça…. je prends l’exemple de l’école une fois de plus, les enfants se disent « c bien beau d’en parler à la maîtresse, elle s’en occupe à l’école, mais sera-t-elle là à 16h30 dans mon quartier quand je serais seul pour rentrer chez moi?…. » angoisse… le problème est beaucoup plus compliqué et grave…

  5. Anonyme

    c sur mais ce n’est pas une solution non plus de rester dans ce problème on y perd beaucoup d’argent ou de petits objet de baladeur de portable…
    ce n’est pas pour ca que tout se passera mieux justement moi je dit il faut en parler comme dit ce n’est pas simple mais les grand frere son,la pour ca aussi non?? moi il etais là ouffff!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>