Le royaume : la machine à remonter le temps de TF1

Un programme qui plonge les participants et les téléspectateurs dans une épopée médiévale ou se mêlent anachronismes, stéréotypes et surtout mise en scène plus ou bien ficelée.

A l’antenne, les dures conditions de vie au Moyen-Âge. Roi ou simple manant… les candidats devront se battre pour remporter les 100.000 euros mis en jeu. TF1 annonce la couleur : « Pour la première fois, quatorze candidats remontent le temps. Ils vont vivre au Moyen Âge, plongés dans un monde impitoyable où règne l’arbitraire. Certains sont seigneurs, jouissant du luxe de la cour royale, mais seul le Roi règne en souverain tout puissant sur le Royaume. Les sujets subissent, eux, les dures conditions de vie de l’époque : mal nourris et mal logés, asservis au Roi et à sa cour, leur quotidien n’est qu’un dur labeur »… Hum, hum… sado-masochisme ou comment l’être humain réagit-il lorsqu’il dispose d’un pouvoir illimité ?

Le programme est orchestré par le maître du jeu, Zublena Guillaume. Car attention, hors de question de parler de présentateur ! Ce comédien sensé émaner de mystères, de craintes et d’autorité, semble tout droit sorti des recalés de Fort Boyard pour le rôles des maîtres du fort…

Adaptation d’un concept suédois, ce jeu a été tourné en Pologne en mai dernier, c’est dire le temps de montage !… Pour un résultat médiocre, tantôt on tutoie le roi, tantôt on le vouvoie ; un membre de la cour port des sur certaines prises des baskets… très moyen age tout ça ! De plus, le nombre d’anachronismes est à faire rougir l’amateur d’histoire ! Des combats de « gladiateurs » (le terme a été employé plusieurs fois !) ou allusion faite à l’assassinat d’Henri IV par Ravaillac à l’époque moderne… Certes la vocation première de TF1 n’est pas de cultiver mais un minimum s’impose quand même !

Le programme qui a fait un carton en Scandinavie ne séduit pas le public français : seulement 4.403.200 téléspectateurs pour le premier épisode. TF1 pense à le déprogrammer… le royaume de TF1 aux oubliettes ?affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>