Le SlamBall

Le Slamball a été créé comme alternative d’ « undreground » au basket-ball vers la fin des années 90.
L’ inventeur de ce jeux a eut cette idée en essayant de dunker sur son panier de basket. N’ y arrivant point il posa un trampoline, puis deux et ainsi le SlamBall apparu.
C’est avec la participation de l’entreprise de production Warner Bros et la chaine de tévision TNN qu’un championnat existe à l’heure actuelle mais seulement à Los Angeles.
SlamBall se tient maintenant porté en équilibre pour relever son plus grand défi jusqu’ici, conquérir d’ autres villes voir même d’ autres pays !!!

Voici quelques règles pour comprendre le déroulement d’un match de ce sport plutôt complex:

COUR ET EQUIPEMENT

Le jeu de SlamBall doit être joué sur une cour . Chaque extrémité de la cour a quatre trampolines identiques construits dans elle. Les trampolines sont rectangulaires dans la forme avec le lit de corde mesurant 7m, par 14m. Un mur de plexiglas mesures 6m entoure la cour.
L’espace jouable de jeu se prolongera derrière les paniers, dont le nouveau point du panier mesurera 8m.

Les joueurs doivent porter la vitesse protectrice à tout moment. La vitesse se compose des casques capitonnés, des garnitures de coude, des sous-vêtements coutume.

COMPOSITION EN ÉQUIPE
Il y a huit joueurs par équipe. On permet à quatre joueurs de chaque équipe d’être sur la cour en même temps.

RÈGLEMENTS DE SLAMZONE
La SlamZone est le secteur qui loge les quatre trampolines et l’île ( a voir ci-dessous ). Le défenseur ne peut pas suivre le joueur attaquant dans la SlamZone. Quand le joueur attaquant est aéroporté du plancher entrant dans la SlamZone, aucun contact par le défenseur ne peut être fait. Même si un défenseur tient la position, il ne peut pas effectuer une charge une fois que le joueur attaquant est aéroporté (La pénalité a comme conséquence le changement de la possession).
Les défenseurs provocants sur une tentative de dunk doivent jouer le ballon, ils ne peuvent pas attaquer le corps. Si désiré ils peuvent maintenir un continu rebondissez.
Les défenseurs dans le trampoline inférieur ( le plus proche du panier) doivent sauter verticalement.
Les défenseurs ne peuvent pas dériver en dehors du cadre du trampoline inférieur.
Il n’y a absolument aucun contact sur le trampoline. Le joueur attaquant ne peut pas attaquer le trampoline inférieur directement avec le ballon. Les joueurs peuvent seulement attaquer le trampoline inférieur avec le ballon en sautant d’un trampoline de périmètre. (La pénalité a comme conséquence un changement de possession.)

Deux joueurs de la même équipe ne peuvent pas être sur le même trampoline en même temps. (La pénalité a comme conséquence le changement de la possession.)
On permet à un joueur seulement un rebond dans et hors d’un trampoline. Un deuxième rebond est attribué seulement si le joueur fait un jeu sur le ballon. Les exemples d’un jeu sur le ballon sont les suivants ( les tentatives de dunk, les tentatives de lay-up, les tirs en sautant, et le dépassement. (La pénalité a comme conséquence un changement de possession.)
Quand un joueur sort d‘ un trampoline le joueur opposant DOIT permettre au joueur de débarquer. On ne permet pas le contact quand les joueurs sortent du trampoline.
Les défenseurs peuvent contrer les shoots du trampoline.
Un défenseur peut contrer les tirs venant du sol s’il atteint le ballon avant qu’elle atteigne son sommet.

ÎLE
Le secteur entre les trampolines où un joueur peut momentanément établir la position pour déplacer le ballon dans un ensemble attaquant. Il n’y a aucun contact sur l’île, si un défenseur produit le contact avec un joueur attaquant sur l’île le résultat sera un « un contre un ». Deux joueurs de la même équipe ne peuvent pas être sur l’île en même temps
Le joueur peut seulement rester sur l’île pendant trois secondes
Un défenseur sur l’île peut produire le contact fortuit avec un joueur attaquant quand le ballon n’est dans les mains de personne.
Les joueurs attaquants ne peuvent pas attaquer le trampoline inférieur de l’île.

DÉPLACEMENT
Pas plus de deux pas après interruption de dribble .

UN CONTRE UN
Il se produit après une faute personnel, avec le joueur attaquant le panier, et le fautif.
Le joueur attaquant doit utiliser un trampoline pour attaquer le panier. Si le joueur attaquant choisit d’employer le trampoline moyen, le défenseur peut choisir de quel côté à défendre. Une fois que le pied de pivot s’est déplacé, le joueur attaquant doit attaquer le panier.
Si le pied de pivot s’est déplacé et l’élan s’est arrêté, le « un contre un » sera stoppé et l’attaque maintiendra la possession du ballon. L’attaque récupère le ballon au milieu de terrain après un « un contre un ».
S’il y a prolongation les équipes feront des « un contre un ».

DISQUALIFICATION
Un joueur est éliminé du jeu après 3 fautes personnels ou 2 fautes techniques.

FAUTES TECHNIQUES
Les fautes techniques sont émises lors d’une infraction défensive où l’équipe n’a pas la boule. S’il y a une poussée excessive, le joueur sera chargé d’une faute technique. Si des coups de poings sont lancés, les deux joueurs sont éjectés du jeu.

POINTS
Un slam dunk compte en tant que trois points, tous autres tirs comptent en tant que deux points. Les tirs extérieur à la ligne rouge comptent en tant que trois points .

STOPPER
Le stopper est la dernière ligne de la défense. Le Stopper a la responsabilité primaire de défendre le panier sur tous les dunks.

HANDLER
Le handler est le joueur dont le rôle primaire est de lancer l’attaque et manipule le ballon sur le terrain. Ils doivent pouvoir lire la défense et lancer les attaques rapidement et efficacement.

GUNNER
Le gunner est le joueur qui est employé a marqué les paniers.

Si ça vous tentes une petite vidéo qui dechire :http://slamball.warnerbros.com/

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>