le tie and dye

 Une touche de douceur, une vision de paradis, non, ce n’est pas maintenant qu’il faut rester bouche bée devant une telle tendance, il faut foncer et faire en sorte que le "tie and dye" devienne un besoin (que dis-je, une pulsion en langage féminin) immédiat.

On pourrait associer le tie and dye à la mode hippie chic et bohème, ce n’est pas faux. Généralement porté dans la longueur, (robe longue jusqu’aux pieds, sarouels amples, jupes longues…) le tie and dye est un procédé de teintures qui consiste à entirbouchonné un vêtement avant de le plonger dans un bain de couleurs (et donc oui, réalisable à la maison !). D’ailleurs, remontons aux sources étymologiques : Tie = cravate, to dye = nouer. Il ne faut pas chercher plus loin et s’en rester au littéral pour tout comprendre. Mais attention ! On ne conjugue pas n’importes quelles couleurs et ni même TROP de couleurs, cela pourrait avoir un effet…un peu moche. Ne pas excéder plus de deux ou trois tons pour former de jolis dégradés. On choisira des couleurs sobres : prune, marron, turquoise, marine, noir, écru, jaune vanille …

L’idée du tie and dye est justement de briser le côté trop "baba cool" que l’on a des époques hippie. Le but est, justement, de montrer qu’avec des matières agréables (soie, satin, voile de coton…), on peut être "cool" sans être "loose". La carte de l’allure, le potentiel ! IN-CON-TOUR-NA-BLE !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>