Leila , mariée de force

Leila vit en France. Ses parents sont des immigrés marocains. Elle est , au début de son histoire, la seule fille de la famille. Les parents élèvent leurs enfants dans la plus pure tradition musulmane…Depuis sa petite enfance, Leila doit subir les foudres d’un père trés dur , respectant à la lettre sa religion. Elle est ,en autres , l’esclave de ses frères. Elle doit s’en occuper lorsqu’ils sont petits , et les servir à leur gré lorsqu’ils grandissent. Mais ce n’est pas tout…Son père , comme les pères de tous les marocains du quartier , la frappe. Dans le quartier , on appelle ça se « prendre une gueule »…Vous l’aurez compris, ce n’est pas une petite gifle.

En plus de cela, elle subit des attouchements de la part de son frère dont elle ne parlera jamais à personne. Il ne va pas jusqu’à la violer , la virginité étant trés importante dans la religion musulmane. Malgré tout, Leila va à l’école française , entouré , comme elle le dit , de « gauloises ». Au début, elle fait partie d’une des seules familles immigrées du quartier…Puis, au fil du temps, le nombre augmente , tel une communauté.

Malgré tout ce qu’elle subit, elle grandit.Elle essai par tous les moyens de se faire aimer de son père…en vain. Devenue adolescente , elle est bonne à l’école , mais pour les parents, ce n’est pas le plus important. Pour eux, l’important est d’être plus tard une bonne épouse…et pour l’instant, de leur rapporter de l’argent.

Leila est sans cesse surveillée…elle ne peut aller nul part. Lorsqu’elle parle à un garçon , ses parents s’imaginent tout de suite le pire. Ses parents son durs , certes…mais elle a quand même un espoir pour son avenir : qu’on ne la marie pas de force…On est en France tout de même…Et pourtant…

Elle se met à travailler dans une usine…se perce une deuxième fois les oreilles, sort en boîte…elle se rebelle…ce qui n’empéchera pas ses parents de vouloir la marier…

Voilà , c’est l’histoire d’un fille qui se considère occidentale, obligée de respecter les lois musulmanes…Une dégringolade vers l’incroyable…suivi d’une remontée qui devrait servir d’exemple à toutes ces femmes qui n’osent pas.
Exellent livre, trés émouvant.

15 commentaires

  1. mec sympa

    ça à l’air pas mal, mais entre nous, difficile de croire qu’une rebelle qui sort en boîte alors qu’elle est constamment surveillée se laisse marier…

  2. manu2020

    j’en ai lu un semblable mais ce n’est pas a la meme époque mais c’est vraimenttrès émouvant et ca fait beaucoup réfléchir ^^ je vous communiquerais le titre dès que je,m’en souviendrai ^^

  3. doudou18

    Je l’ai lu il n’y a pas longtemps,j’ai bien aimé,mais voilà,ce qui peux se passer dans une famille,toutes les souffrances qu’elle reçoit,toujours dans la déprime cette femme.Tellement,que parfois elle va vraiment « trop » se prendre la tête.
    Mais j’ai aimé ce livre.

  4. Anonyme

    Je viens de commencer ce livre et je le trouve aussi très émouvant. Mais il y a quelque chose qui me dérange dans cet article, c’est que l’auteur à l’air de penser que l’islam est une religion de violence. Tu dis que le père de Leila respecte à la lettre sa religion et ensuite tu dis qu’il traite sa fille comme une esclave. J’espère que c’est une erreur de ta part et non pas ton opinion de l’islam qui se reflète là.
    Cependant,si c’était le cas je peux te dire,en tant que musulmane,qu’un père qui traite sa fille de la sorte n’est certainement pas quelqu’un qui respecte l’islam A LA LETTRE.

  5. actorlotfi

    Il faut faire attention de ne pas confondre tradition avec « lois » ou plutôt obligations de la religion musulmanes, ceux qui lui font vivre ces épisodes sont des gens assez extrémistes. Je ne trouve pas ce livre « émouvant » mais plutôt tellement choquant que sa peut faire pleuré plus d’une personne surtout que l’histoire ce passe avec des gens Francais et en France ! C’est sur qu’il est réaliste puisque c’est une autobiographie.
    Il faut lire ce livre mais ne pas généralisé ce probléme à toutes les familles/personnes arabe ou d’origine arabe. Bien écrit.

  6. Anonyme

    tt à fait daccord avec rhizlaine.désolée de te le dire mais je suis musulmane et je peux t’assurer que c’est tt faux.
    la fille n’est pas tjs à la mercie de c frère et on ne sert pas d’esclave . le livre traite un cas qui sort du commun et faut pas généraliser .
    personnelement jadore ma religion , ses recommendations qui sont très justes et ma famille.
    bonne chance à toi quand même.

  7. setosphere

    attention, nuance …je ne généralise pas. mon père est d’ailleurs d’origine musulmane et je respecte. magré tout j’ai connu moi même des familles similaires à celle du livre. Mais encore une fois , chaque famille est différente.

  8. lysson

    quand tu parles ainsi tu offonces des millions de marocainski eux saient que se ne sont que la minorité dé marocco musulmans qui font cela

  9. energy

    kan g vu larticle g po u le tem de voir lé otres commentaire é g foncé a écrire le mien san svoir de koi je parlé exactemen matnan je di la mm choz ke dotre personne ont di :il fo po confondre religion é tradition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>