Pouce

Les 10 ans de Facebook, ça se fête !

Hier, on fêtait l’apparition du réseau social le plus prisé de la  planète, crée par Mark Zuckerberg : Facebook, qui a, on peut le dire, révolutionné l’utilisation d’Internet et notre façon de communiquer en règle générale. Alors, voilà 3 trucs qu’on a tous fait au moins une fois, ou qu’on continue de faire (ça serait pas drôle si on n’avait aucun vice Facebook).

1. Se sentir satisfait lorsque quelqu’un nous « like ».

Nous sommes une génération composée d’individus pour la plupart peu surs d’eux-mêmes, avec un besoin important de présence, d’affection. Le fait de ramasser une blinde de like booste la confiance de certaines personnes voire le sentiment qu’ils sont aimés. J’ai déjà vu des gens baliser parce qu’ils avaient moins de 20 likes sur leur « profile pic » et que « mais tu comprends pas que c’est la misère sérieux là ? ». Ah non, sérieux là, non je comprends vraiment pas (tu peux aussi parler français merci). Dans la vraie vie, ce qu’on regarde c’est une tronche pour de vrai et pas en photo mais bon (après il y a le cas des photos LOL où l’on n’est pas du tout à son avantage mais on le montre quand même parce qu’on en a rien à foutre et j’adhère totalement).

tha_986

large

2. Stalker les profils de ses amis / des gens.

Facebook a de grandes valeurs du style : « Reste en contact avec les gens que tu aimes où qu’ils soient, même que ça sera toujours gratuit ». En attendant, on se « stalke » tous les uns les autres, qu’on soit amis sur Facebook ou pas, dans la vie (la vraie) ou pas : c’est à dire qu’on s’espionne. Facebook a quand même été conçu pour poster tout ce qu’on veut (ou presque) nan ? Donc allons voir la paille dans l’œil du voisin, c’est marrant et ça fait passer le temps (l’ex, le mec / la fille qu’on aime bien / la connasse de service qui fait des duckfaces dans tous ses albums, etc, etc).

1291573233271888

 

3. Contrôler ses « newsfeed » et bloquer les parasites.

Personnellement, je n’ai jamais eu à affronter le problème des newsfeeds parce que j’ai désactivé ça dans mes paramètres (vous apprendrez que je suis une geek 3.0 et que j’adore bidouiller sur mon ordi). Donc quand j’ai envie d’écrire à quelqu’un ou d’avoir des nouvelles de quelqu’un, je me rends directement sur son profil. Et si j’estime qu’un connard sorti de je ne sais où m’envoie des invitations pour qu’on soit amis alors que je ne l’ai jamais vu en vrai, je le bloque et j’envoie un signal à Facebook (parce que je suis une balance, oui). Puis des fois, je vire les gens qui sont pas mes amis en vrai ou qui n’ont pas pris la peine de me dire « bonjour » en l’espace de 6 mois que ce soit virtuellement ou véritablement, mais qui te pètent un steak parce qu’ils ont remarqué ton opération commando. Putain les gars, Facebook a eu raison de vous.

Alors Facebook ? Addict ou pas ?

N’hésitez pas à partager vos avis via nos pages Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>