Les archives de l’Occupation prochainement accessibles au grand public.

Pour une question de transparence, la Préfecture de Police de Paris a pris la décision de numériser les milliers de documents recueillis durant la Seconde Guerre Mondiale. Ces documents proviennent des services de police de l’époque, on y trouve : les rapports des renseignements généraux, les enquêtes menées par la police sous le régime de Vichy, les procès verbaux, les filatures et les interrogatoires.

Pour l’instant, les documents centralisés au musée de la Police du 5ème arrondissement ne sont pas accessibles au grand public. Seuls les historiens sur demande spécifique peuvent fouiller les nombreuses étagères remplies de ces documents hautement sensibles sur les sujets brûlants de l’Occupation : Gestapo, épuration, juifs collaborateurs, maitresses d’allemand etc.

Compte tenu de la portée de ces archives, le législateur à l’époque avait statué d’un délai  de « sérénité historique »de 75 ans avant que celles-ci puissent être rendues publiques. De nombreux documents étant relatifs à la délation, l’objectif était ainsi d’éviter les règlements de compte personnels…

Le travail de numérisation devra débuter prochainement ; un travail fastidieux qui prendra plusieurs années. Les documents ne seront pas accessibles « avant 2015-2016 ».

L’objectif sera de permettre aux personnes intéressées de comprendre davantage une partie de l’Histoire mais également de rechercher des informations sur leurs ancêtres. Tous les documents une fois numérisés seront mis en ligne pour que tout le monde puisse y avoir accès.  Mais la numérisation permettra surtout de conserver ces documents papiers qui pour la plupart sont en très mauvais état.

 

  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>