Les drogues

Ces drogues douces sont au nombre de trois (pour les plus répandues), à savoir la cannabis, l’alcool et le tabac. Il existe aussi des risques liés à la prise abusive de médicaments ou de produits à inhaler (solvants, ether, colles….).

Certains se controlent et savent consommer ces subtances avec modération, sans tomber dans la dépendance, mais d’autres, plus fragiles, trouvent un refuge là-dedans. En général, ces derniers vont déjà mal (cafard, depression, problèmes avec l’entourage…..) et l’usage du cannabis et de l’alcool ne font qu’empirer les choses, en donnant l’illusion qu’ils vivent dans le meilleur des monde.

Voici donc ces trois produits et leur carte d’identité :

Le tabac

Jean Nicot a rapporté cette plante d’amérique du sud en 1560. Ses feuilles séchées sont machées, prisées ou fumées partout dans le monde.
En France, sa consommation n’a cessé d’augmenter chez les jeunes. Aujourd’hui, avec les nouvelles lois, elle diminue enfin.

Mode d’administration : Surtout fumé.

Effets : Psychostimulant et destressant. L’arret de nicotine peut mettre de mauvaise humeur. C’est une des conséquence dûe à la dépendance physyque.

Mode d’action : La nicotine augmente la pression artérielle, accélère le rythme cardiaque. L’effet « éveillant » de la nicotine est dû à son action sur une petite zone du cerveau nommée « locus coeruleus ». De même, elle agit sur l’hypotalamus, maitre de notre appétit, et coupe légèrement la faim.

Danger : Ses effets, de très courte durée, conduisent à répéter la consommation et entrainent vite une dépendance. Un autre composant que la nicotine se révèle très nocif : le goudron. A long terme, gorge et nez sont attaqués (cancer, détérioration des muqueuses….), ainsi que le système pulmonaire (bronchites chroniques, cancer du poumon….) et le système cardio-vasculaire.

L’alcool

L’une des drogues les plus anciennes et les plus consommées en France. Très répandue chez tous les âges, elle est également source de « découverte » et de plaisir chez les ados. Les garçons sont plus portés sur la bouteille que les filles. La bière est l’alcool le plus consommé.

Mode d’administration : Liquide avalé.

Effets : Dans un premier temps, on se sent détendu, heureux, légèrement excité, puis relâchés et somnolant.

Mode d’action : Son principal composant, l’éthanol, est une petite molécule se diffusant facilement du tube digestif à l’ensemble des cellules de l’organisme, y compris dans les alvéoles pulmonaires. C’est pourquoi l’analyse de l’haleine (par alcotest ou éthylomètre) permet de déterminer la dose absorbée.

Danger : L’alcool est responsable de plus en plus d’accidents de la route. Côté santé, peut se déclancher la cirrhose du foie. Peuvent se produire également maladies cardio-vasculaires, cancer du foie, de la bouche, de la langue, du larynx et de l’oesophage. Dans les cas extrême (chez les alcooliques), cette substance détruit en masse les neurones et provoque des maladies mentales.

Le cannabis

Sous forme de feuilles séchées, on parle de cannabis ou marijuana. Sous forme de résine, on parle de haschich, shit….Souvent la résine est dangereuse de par le fait qu’elle est mélangée à d’autres substances comme le hénné, le cirage….

Mode d’administration : Fumé, mangé ou en infusion.

Effets : Etat euphorique, relaxation, facilité de contact avec les autres, sensations visuelles et auditives exacerbées…Les effets se font sentir 15 à 20 minutes après inhalation ou 4 à 6 heures après ingestion par voie orale.

Mode d’action : Le THC (TétraHydroCannabinol), principal composant actif du cannabis, se fixe dans le cerveau au niveau du système limbique, le siège de nos émotions.

Danger : A fortes doses, hallucinations, pertes de mémoire, de la notion de temps et de distance, état depressif. Inflammations des bronches, crises d’asthme, troubles respiratoires sont notables chez les gros consommateurs.

3 commentaires

  1. Laptitepuce

    Joli article. Je tiens à rajouter, que l’éthanol réagit avec certaines substances du corps pour produire un dérivée de la morphine (ce qui explique l’état dans lequel on peut se trouver quand on est … bien cuit !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>