Les effets spéciaux d’Harry Potter et la Chambre des Secrets : Première Partie.

Je précise tout d’abord que si vous n’êtes pas allergique à l’anglais que vous pouvez retrouver en intégralité cette interview à l’adresse suivante : http://www.cgnetworks.com/story_custom.php?story_id=701&page=1.

La Potter mania est de retour avec le magicien adolescent Harry Potter et ses amis combatants les forces du mal dans la Chambre des Secrets de J.K Rowling’s. La Moving Picture Company en Grande-Bretagne a crée bon nombre des effets spéciaux pour ce second opus, au total près de 250 images du film ont été produits par eux sur une durée de treize mois. J’ai récemment discuté avec Chas Jarret de la MPC, le CG(Computer Graphics) Superviseur au sujet de quelques effets spéciaux spectaculaires.

Au sujet de Chas Jarrett
Chas Jarrett était lighting cameraman et Steadicam opérateur à Londres et San Francisco durant cinqs ans, période durant laquelle il a réalisé des vidéos clips, des documentaires et des vidéos pour divers clients provenants d’Europe et d’Amériques. Il travail pour la MPC depuis quelques années et a apporté son expérience pour des projets tels que Harry Potter à l’école des sorciers, Harry Potter et la Chambre des Secrets, Body Story(une série pour Channel 4), Ennemy at the Gates, Le monde ne suffit pas et Miracle Maker.

Leonard Teo: Vous êtes le CG Superviseur, qu’est-ce que cela signifie exactement?
Chas Jarrett: Cela signifie que je suis en charge de l’approche que nous devons avoir au sujet des images qui contiennent des effets visuels dans le films en ce qui concerne la créativité et de la technique. J’étais sur le plateau au tout début du projet et j’ai aussi pris part à l’équipe chargé du planning pour mettre en place celui-ci et allouer leqs ressources pour le projet. Je suis une part importante de l’équipe créative qui entre en contact avec le Directeur, nos clients et l’équipe des effets visuels pour la production.

Nous nous réunissons énormément pour savoir comment nous allons développer certains passages du film et discuter de la direction à prendre – c’est le côté le plus créatif de mon métier. A la suite de ces réunions on commence par former des équipes pour que celles-ci réfléchissent sur comment faire telle scène du film et pour en discuté par la suite tous ensemble. Traditionnellement, je prends un chef pour le logiciel de lumière, un pour le modeling, un pour l’animation, ensuite on fait des réunions pour savoir comment faire les scènes du films.

Voila la suite dans un prochain article( en tout y en aura trois, j’ai résumé, l’original tiens sur 6 pages).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>