fourmi

Les fourmis boliviennes : instruments de torture

En Bolivie, les voleurs n’ont pas pour seul ennemi la police. En effet, le journal The Guardian explique dans l’un de ses articles, que des villageois ont puni deux hommes pour avoir volé des motos … En les torturant.

La chose est très concrète : les voleurs ont été attachés trois jours durant à un arbre, habité par des fourmis venimeuses (rien que d’écrire ça, ça me gratte, voyez un peu). Donc une fourmi comme on en connaît, c’est pas bien méchant (et encore je ferais une crise d’angoisse rien qu’à savoir qu’elles se promènent sur moi), mais là elles ont fait pas mal de dégâts. Paradoxalement, leur venin contient des agents chimiques anti-inflammatoires pouvant traiter les problèmes d’arthrose par exemple.

Je suppose qu’à forte dose, l’effet bienfaisant devient une bombe à retardement : l’un des deux jeunes hommes, âgé de 18 ans est désormais atteint d’une insuffisance rénale. L’autre, âgé de 19 ans, se retrouve cantonné aux soins intensifs … Y’a de quoi baliser quant au potentiel mortel de ces petites bêtes.

Pour retrouver toutes nos actus, c’est par ICI ! Et rejoignez-nous sans plus attendre sur nos pages Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>