Les frimousses

Dans la Saône et Loire on fait appel aux enfants pour fabriquer des poupées « Frimousse » à l’aide de bouts de tissu, de laine et d’un peu d’imagination. Chaque poupée doit être unique comme la vie d’un enfant et elle doit être le reflet de son créateur. Elle est vouée à être adoptée et elle se voit attribuer une carte d’identité sur laquelle son créateur indique le nom de son « rejeton » en chiffon, lui tisse une âme et une mission : trouver une maison.
Une Frimousse adoptée, c’est en effet un enfant vacciné et le symbole d’une vie sauvée. L’acheteur de la Frimousse finance la vaccination complète d’un enfant et le protège à vie des six maladies mortelles qui le menacent dans son pays (tétanos, rougeole, diphtérie, tuberculose, coqueluche, poliomyélite). De plus, la famille d’accueil de la poupée est invitée à envoyer une carte postale au créateur de la poupée, une manière de tisser un lien de solidarité et de partager ensemble la joie d’avoir sauvé une vie.
Les droits de l’enfant
Le 20 novembre, c’est la journée internationale des droits de l’enfant. Et nous vous donnons l’occasion de vous rendre compte d’une situation tragique. (L’enfant, la guerre, la pauvreté et bien d’autres…).
TOUS les pays du monde ont accepté la convention des droits de l’enfant le 20 novembre 1989, (ils forment les Etats parties) sauf la Somalie et les Etats-Unis. La France l’applique depuis 1990, c’est-à-dire depuis 13 ans.
Dans le monde, la situation pour les enfants est en progrès, mais ce n’est pas pour cela qu’elle va bien surtout à cause des guerres et de la pauvreté.

Quelques chiffres :
1 Enfants qui meurent toutes les 3 secondes.
211 000 000 Enfants exploités dans le monde.
246 000 000 Enfants qui travaillent dans le monde.
La maltraitance en France
5900 Enfants victimes d’abus sexuels
5600 Enfants victimes de violences physiques
2000 Enfants victimes de violences psychologiques
Sur 100 enfants dans le monde :

Attention : Ce n’est pas parce qu’un enfant n’a pas l’eau potable qu’il va à l’école, qu’il est vacciné. C’est pour ça que le total des enfants n’est pas égal à100.
Quelques dates :
-Le 8 Janvier 1998 Création d’un juge aux affaires familiales.
Ce juge sert à agir sur la famille selon l’intérêt de l’enfant.
-Le 17 Juin 1998 Prévention et répression des violences sexuelles sur mineurs.
C’est à dire que les personnes ayant commis des violences sexuelles sur mineurs seront punies comme des criminels.
-Le 6 mars 2000  Instauration d’un défenseur des enfants.
Un défenseur des enfants, c’est une personne qui a le rôle de défendre les enfants.
-Le 20 novembre 2003
Les enfants ont le droit…
D’avoir un nom, une nationalité et une origine : Dès sa naissance, le nouveau-né a le droit d’ avoir une nationalité, une origine et à un nom.
D’avoir une famille : L’enfant a le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux.
D’avoir un foyer : Les états parties adoptent les mesures appropriées pour aider les parents, notamment en ce qui concerne l’alimentation, les vêtements et le logement.
A la santé : Les Etats parties prennent les mesures appropriées pour lutter contre la malnutrition grâce notamment à la fourniture d’aliments nutritifs et d’eau potable.
Aux soins : Les Etats parties reconnaissent le droit de l’enfant de jouir du meilleur état de santé possible et de bénéficier de services médicaux.
A l’égalité : Les Etats parties s’engagent à respecter le droit à une race, une couleur, une langue, une religion, une opinion …
A l’éducation : Les Etats parties reconnaissent le droit à l’enseignement primaire obligatoire et gratuit pour tous.
A l’expression : L’enfant à droit à la liberté d’expression sous une forme orale, écrite, imprimée ou artistique ou autre moyen.
De ne pas être soldats : Les Etats parties ne doivent pas enrôler dans leurs armées toute personne de moins de 15 ans.
A encore beaucoup d’autres droits.
 Au respect de ses droits : Les Etats parties s’engagent à respecter les droits de l’enfant.
Il faut savoir que ses abominations touchent autant les pays riches et les pays pauvres. Les meilleures solutions seraient la paix dans le monde, la lutte contre la pauvreté, contre l’ignorance et pour la solidarité internationales.
Mais cela arrivera t-il un jour ?

5 commentaires

  1. Anonyme

    très bel article , je suis touchée par ta sensiblité a tout ce carnage …en espérant que beaucoup de gens se rendent compte des atrocités du monde …
    bravo et bonne continuation .

  2. miss.costla

    Par contre, evites d’ecrire tes articles sous word etc … et de faire un copier/coller car comme tu vois, y’a des petits bugs, faut que je repare ca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>