Les Minutes magiques d’Oxmo Puccino

Avec le succès de "L’Arme de Paix" auréolé d’une Victoire de la Musique, le public attendait avec impatience la tournée. Un rendez-vous qu’Oxmo Puccino n’aurait manqué pour rien au monde. "Lorsque la tournée de Lipopette Bar s’est arrêtée, j’ai ressenti comme un vide inexpliqué. Ce n’est que quelques semaines plus tard que j’ai compris que je ne pouvais tout simplement plus me passer de ces voyages, ces personnes croisées, ces émotions  intenses partagées. En écrivant "l’Arme de Paix", je ne pensais qu’à retrouver la scène. je voulais pouvoir partager un bon moment avec mon public, un instant d’évasion, où l’on rie, pleure, danse, et, pendant 2 heures lui faire oublier la grisaille environnante… et puis grâce à mon équipe, au public grandissant et aux salles la tournée s’est prolongée pour mon plus grand bonheur". Oxmo Puccino en est encore surpris : "Jamais je n’aurais cru cela possible!"

Sur scène, on distingue deux types de groupe : ceux qui récitent les différents titres de leur répertoire et ceux qui donnent une liberté dont elles ne peuvent totalement jouir gravées sur disque. Oxmo Puccino et son goupe font partie de la deuxième catégorie. "Lorsque le public se déplace te voir en concert, il fait une démarche. Il fait le choix de payer sa place, parfois de faire un long chemin. Il aurait pu choisir de rester en famille, entre amis, derrière sa télé ou son ordinateur, le minimum de respect qu’on lui doit c’est de lui donner, de le surprendre et de tout faire pour qu’il reparte en ayant oublié pendant un instant ses soucis du quotidien". Pas étonnant alors qu’à l’écoute de cet album live, on ressente avec force et émotion le lien qui unit l’artiste à son public. Oxmo s’adresse à nous comme à des amis qu’il aurait invités à la maison avec humour et sincérité "vous ne savez pas à quel point vous me faites honneur", nous invite à participer dès qu’il en a l’occasion.

Les fans seront ravis de redécouvrir des chansons désormais classiques. Ils apprécieront aussi ce medley, véritable photographie de l’écriture de cet artiste hors norme à la fois cinématographique ("Pucc Fiction"), sociale ("Qui peut le nier"), décryptant les sentiments humains ("Amour & Jalousie") et qui se conclue sur un texte que Léo Ferré n’aurait pas renié "Demain Peut-être". Ce qui saute à l’oreille quand on écoute toutes ces chansons, c’est l’incroyable justesse du bonhomme à décrire les états d’âme de l’homme tout au long de sa vie : son enfance (L’enfant seul), son rapport aux parents (Mama Lova), la perte d’être chers (J’ai mal au mic), puis à devoir faire des choix (L’Arme de Paix), le sentiment amoureux (Je te connaissais pas), les complexes mais délicieux rapports hommes femmes (Les Unes,les autres), et ce temps qui passe (365jours)….

Partage, émotions, générosité, esprit d’équipe, autant de mots qui reviennent régulièrement lorsqu’Oxmo parle de cette aventure. Avec cet album live, Oxmo Puccino nous offre un rappel éternel.

 

Ambre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>