Les NRJ Music Awards remplilent !

Exit Anthony kavanagh , et bienvenue à Arthur. Le premier ayant été critiqué à la suite de ses audiences décevantes pour notamment le Dancing Show et la Fête de la musique (il faut dire qu’il allait au casse-pipe avec des émissions pareilles !), TF1 a préféré confié les commandes de cette septième édition des NRJ Music Awards à un animateur confirmé (remarquez avec quel talent il faut pleurer dans les chaumières lorsqu’un candidat perd 100 000euros car cet abruti à échangé sa boîte !!).

NRJ oblige, le programme sera masterisée par les poulains de la deuxième radio de France (RTL lui ayant piqué la vedette) : Rihanna, Sean Paul, Christina Aguilera, Gwen Stefani, The Pussycat Dolls… De belles images en perspective pour TF1, qui ne manquera pas de se délecter de l’entrejambe de certaines. Ces stars nous promettent un show époustouflant et réservent quelques très belles surprises

Au cours de la soirée, 14 trophées seront décernés. Et pour déterminer le gagnant de chaque catégorie et à la différence de nombreuses autres cérémonies existantes dans le monde, seul le public vote ! C’est comme à la Star Ac’ ! En bref TF1 ne change pas une équipe qui gagne : profiter de la crédulité de certain, et surtout de leur portefeuille afin de payer les futures vacances de Patrick Le Lay… Bon Ok, il n’ pas besoin de ça, mais avouez quand même que c’est une grosse arnaque.

LES NOMINES 2007

La liste des nominés est établie en fonction des artistes et des titres qui ont recueilli la plus grande adhésion du public tout au long de l’année. Cette liste est composée de 14 catégories sélectionnées par TF1 et NRJ. Cette année, une nouvelle catégorie a été créée pour récompenser le meilleur DJ de l’année ! Concernant la catégorie «Chanson francophone de l’année », les nominés seront révélés au grand public le 20 janvier 2007, les votes se faisant exclusivement par SMS tout au long de la cérémonie.

REVELATION FRANCOPHONE DE L’ANNEE :
- Christophe Maé
- Faf La Rage
- Najoua Belyzel
- Olivia Ruiz
- Shy’m

REVELATION INTERNATIONALE DE L’ANNEE :
- Cassie
- James Morrison
- Lily Allen
- Nelly Furtado
- Rihanna

ARTISTE FEMININE FRANCOPHONE DE L’ANNEE :
- Chimène Badi
- Diam’s
- Hélène Segara
- Nâdiya
- Tina Arena

ARTISTE FEMININE INTERNATIONALE DE L’ANNEE :
- Beyonce
- Christina Aguilera
- Madonna
- Pink
- Shakira

ARTISTE MASCULIN FRANCOPHONE DE L’ANNEE :
- Corneille
- Faudel
- M.Pokora
- Pascal Obispo
- Raphaël

ARTISTE MASCULIN INTERNATIONAL DE L’ANNEE :
- Juanes
- Justin Timberlake
- P.Diddy
- Robbie Williams
- Sean Paul

GROUPE/DUO/TROUPE FRANCOPHONE DE L’ANNEE :
- Fight Aids
- Indochine
- Le Roi Soleil
- Leslie/Amine
- Mylène Farmer / Moby

GROUPE/DUO INTERNATIONAL DE L’ANNEE :
- Evanescence
- Simple Plan
- The Black Eyed Peas
- The Killers
- The Pussycat Dolls

CHANSON INTERNATIONALE DE L’ANNEE :
- Ain’t no other man : Christina Aguilera
- Crazy : Gnarls Barkley
- Hips don’t lie : Shakira / Wyclef Jean
- Maneater : Nelly Furtado
- Unfaithful : Rihanna

ALBUM FRANCOPHONE DE L’ANNEE :
- Charango : Yannick Noah
- Dans ma bulle : Diam’s
- La femme chocolat : Olivia Ruiz
- Les fleurs du bien : Pascal Obispo
- Nâdiya : Nâdiya

ALBUM INTERNATIONAL DE L’ANNEE:
- Back to basics : Christina Aguilera
- Confessions on the dance floor : Madonna
- Future Sex / Love song : Justin Timberlake
- Stadium Arcadium : Red Hot Chili Pepper
- The open door : Evanescence

CLIP DE L’ANNEE :
- Call me when you’re sober : Evanescence
- De retour : M.Pokora
- Jeune demoiselle : Diam’s
- Rock This Party : Bob Sinclar
- Stupid girl : Pink

DJ DE L’ANNEE :
- Bob Sinclar
- David Guetta
- David Vendetta
- Laurent Wolf
- Martin Solveig

CHANSON FRANCOPHONE DE L’ANNEE
-Catégorie annoncée le 20 janvier, votée exclusivement pendant la cérémonie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>