Les principaux moyens de contraception !!!!!!!

On utilise un moyen de contraception pour éviter une grossesse non désirée.
Même s’il s’agit de sa première relation sexuelle, une jeune fille n’est pas à l’abri d’une grossesse.

Le condom :

le seul moyen de contraception qui protège à la fois contre la grossesse et la plupart des MTS.
Aussi appelé  » capote « ,  » caoutchouc  » ou  » préservatif « , le condom est un cylindre fermé à une extrémité, généralement fait en latex transparent. Les condoms en latex sont les plus résistants et les plus sûrs. Ils sont offerts lubrifiés ou non, avec ou sans réservoir (pour recueillir le sperme), avec ou sans spermicide, colorés ou nervurés.Faciles à obtenir, les condoms sont vendus dans les pharmacies dans les écoles… On se les procure sans prescription.

Comment le met-on ?!

Le condom se place sur le pénis en érection avant tout contact génital ou toute pénétration. Il agit comme une barrière en évitant que le sperme aille dans le vagin. Il devrait être utilisé avec un spermicide. Il faut s’assurer que le condom est en latex et en vérifier la date limite d’utilisation d’expiration car, après deux ans, l’efficacité diminue. On utilise le condom en le déroulant sur toute la longueur du pénis. Il faut laisser un espace d’environ deux centimètre à l’extrémité en appuyant sur le réservoir, et enlever l’air pour laisser place au sperme et éviter que le condom se déchire.Après l’éjaculation, on prend soin de tenir le rebord du condom à la base du pénis. De cette façon, il ne glissera pas dans le vagin au moment du retrait et préviendra l’écoulement de sperme à proximité de la vulve.Il faut choisir des condoms lubrifiés ou ajouter un lubrifiant à base d’eau pour les relations sexuelles avec pénétration ; on ne doit pas utiliser de vaseline, car elle altère le condom et risque de le briser. On se servira de condoms non lubrifiés pour les relations orales.Il faut utiliser un nouveau condom pour chaque relation sexuelle

Le préservatif féminin :

C’est une sorte de sac en polyuréthane lubrifié qui comprend 2 anneaux : un à l’intérieur, un à l’extérieur.
Quand t’as l’habitude des capotes pour mec et tu vois un fémidon, la capote version femme, le premier truc que tu te dis c’est waouh ! la taille….Sauf qu’une capote pour mec est en latex, matériau extensible, jusqu’à près de 7 fois sa taille, pas le cas du fémidon, en polyuréthane, qui se fait bien ses 17 cm de long pour presque 8 cm de diamètre. Ca va il y a de la marge.

Comment le met-on ?!
En général dans le vagin. Ça se met de la même manière qu’on met un tampon quand on a ses règles. On pince l’anneau intérieur qui va servir de guide, on le fait rentrer dans le vagin et on pousse. L’anneau externe doit rester hors du vagin.
Une précaution à prendre : le tenir au moment de la pénétration pour que tout ne parte pas à côté.Pour l’enlever, il faut tourner l’anneau extérieur afin de le fermer et empêcher ainsi le sperme de couler puis tirer doucement pour enlever le préservatif. Attention ! si tu mets le préservatif féminin, pas besoin de mettre en plus le masculin. Il ne faut pas mettre les deux car l’un des deux risque de se déchirer. Il faut choisir.

La pilule :

Le cycle féminin est rythmé par les oestrogènes et la progestérone, hormones permettant à l’ovule fécondé de s’implanter et de se développer. Apportées à certains dosages sur des périodes précises du cycle, ces hormones peuvent aussi bloquer l’ovulation et entraver les processus de fécondation et d’implantation, et c’est sur ce principe que fonctionne la pilule.Ce terme regroupe plusieurs dizaines de contraceptifs oraux, dont la grande majorité sont oestroprogestatifs. Ils sont dits normo- ou minidosés en fonction de leur dosage en oestrogène (EE), et les minidosés, qui s’appellent mono-, bi- ou triphasiques selon leur nombre de paliers de dose de progestatif, ou encore séquentiels si la plaquette commence par un palier d’EE seul. Pour compliquer encore ce classement, il existe aussi des pilules qui ne contiennent qu’un progestatif, et qui sont divisées en deux catégories : macro- et microdosées. bien qu’étant la méthode contraceptive la plus utilisée (en France, la pilule est utilisée par 50% des femmes non stériles en âge de procréer)la pilule ne peut pas être prise par toutes les femmes en raison d’une liste de contre-indications assez longue, que seuls un examen médical et une analyse sanguine régulièrement renouvelés peuvent écarter.

Voila mon article touche a sa fin !! en espérant qu’il vous aura plu !!!!

8 commentaires

  1. ptitueur

    j’ai bien aimé ton article, il parait que de nouveaux moyens de contraception vont bientôt apparaître comme le patch pour la femme (qui servirait de pilule pour une semaine) et la pillule pour homme (qui rendrait les spermatozoïdes stériles) A voir…

  2. Anonyme

    lamissdu765 : je ne sais pas le mettre fin j’ai essayé mais j’arrive pas….

    tostakiste : ya pas de mal a se faire plaisir mais faut que les personnes soit consentante, et bien protégé.
    Si tu te protége tu n’auras pas de problémes….

  3. kristo

    mouais yen a d’autres moyens de contraception mis en place maintenant! mais sinon les explications sont claires mais j’esperes ke tout cela etait dejà su ça eviterait de se retrouver au PF (planning familial) pour t’apprendre ka 15ans t’es enceinte de 2mois! les filles faitent attention a vous putain!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>