Les séjours linguistiques

Aujourd’hui, les jeunes maîtrisent mieux les langues vivantes que leurs aînés. Selon l’INSEE, 90% des élèves de 15 ans et plus estiment qu’ils peuvent se débrouiller dans au moins une langue étrangère alors qu’ils ne sont que 50% dans ce cas chez les 25/30 ans. Une amélioration due à des progrès de l’enseignement scolaire mais aussi à de plus fréquentes occasions de pratiquer. La construction européenne est passée par la. En 1996, quelques 150000 français sont ainsi partis en Grande-Bretagne dans le cadre d’un séjour linguistique. Mais ces voyages polyglottes ne se résument plus aujourd’hui à une traversée de la Manche, et en 10 ans, le marché s’est énormément diversifié. Ils rencontrent de plus en plus de succès car ils répondent à un vrai besoin. En effet, maîtriser au moins les bases d’une langue vivante est devenu un bon critère de sélection sur le marché de l’emploi. Même si on ne postule pas pour devenir avocat international ou hôtesse de l’air, il peut être utile de parler anglais quand on cherche un poste de vendeur ou de serveur, surtout dans une région touristique.

Le marché des séjours

Avec environ 350000 séjours linguistiques organisés chaque année, le marché s’est beaucoup élargi. Aux côtés du séjour classique, de nouvelles formules sont apparues. Faites votre choix selon trois critères: vos objectifs, vos envies et le budget fixé. Panorama sur les bonnes recettes du séjour linguistique:

En famille
Idéal pour se mettre à l’heure et à la langue locale. La qualité de la famille dépendra bien sûr de celle du séjour mais il vous faudra également faire des efforts de communication pour qu’il vous soit profitable. A déconseiller à ceux dont le niveau ne permet pas d’assumer un minimum de communication. Inconvénient: on ne fait pas de progrès en grammaire à moins d’être chez un professeur, le must du séjour en famille d’accueil.

Le sejours avec cours
Le plus classique, avec hébergement en famille d’accueil et cours collectifs à temps partiel ou complet. Il convient bien à ceux qui veulent rattraper un petit retard mais il faut s’assurer de la qualité des cours. Inconvénient: on a tendance à rester « entre français ».
Une petite variante: le séjour en collège international. L’hébergement se fait en résidence d’étudiant et vous côtoyez des jeunes de toutes les nationalités. Après les cours, vous bénéficiez des activités sportives et de loisir du collège. A déconseiller à ceux qui n’aiment pas la vie en collectivité.

Le séjour sportif ou de loisir
Beaucoup de formules proposent des séjours sportifs ou de loisir à l’étranger. Les cours ne représentent que quelques heures par jour et on passe la majorité de son temps à suivre les activités proposées. A considérer davantage comme des vacances linguistiques qui peuvent être un bon compromis lorsque l’on n’a pas envie d’étudier pendant l’été. Les prix restent très variables.

L’année scolaire
Elle sera plus ou moins chère et intensive suivant que vous choisirez une université américaine ou alors une école public en Asie. Cette formule conviendra aux 17/18 ans qui sont déjà suffisamment autonomes, et qui ont mis de l’argent de côté (enfin, ça dépend pour qui aussi…)

Pour plus d’infos, vous pouvez consulter le www.unse.orgou le www.loffice.org

2 commentaires

  1. Anonyme

    Sur ça, t’as pas tord, mais bon, dans le fond, qd je dépense pour des vêtements qui me vont bien, tu ne t’en plains pas qd meme! Au niveau de mes études, les séjours linguistiques seront à moindre coût puisqu’ils seront compris ds la scolarité, dc j’aurrai tt le loisir de dépenser (je ne ss pas 1 fille pour rien!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>