Les Série Américaines : Elles dévorent tout.

LOST, Les Experts, Desperate Houswives, 24, Newport beach ou encore Nip Tuck. Toutes ces séries américaines on envahies nos petits écrans de télévision adorés. Pourquoi un tel succès ? Pourquoi en sommes nous devenus accros ? Pourquoi quand je m’assoie dans le bus j’entent une grand-mère dire a une autre «  Linette aurait du donner une gifle a Porter » ? Vive les feuilletons à mémére.Pas si feuilleton que ça !En effet nous pouvons appeler «  feuilletons » le genre de série que la ménagère parfaite regarde en même temps quelle fait sa lessives. d’où le nom de saop opéra attribué a ces série au drame tellement passionnant que ne pas faire une sieste en les regardants devient un exploit médical. Pourquoi ces somnifères télévisuels sont-ils aussi … comment dirais-je ? … nul ? Eh bien simplement a causse du budget. Le réalisateur des «  Feux de l’Amour » ne demande pas mieux que d’avoir de bons acteurs et de bons décors, mais il peut pas. Alors que les séries don je vous parle, on un budget énorme avoisinant celui d’un film hollywoodien. Pour vous donner un exemple le budget de la série LOST est d’environs de 12 millions de dollars. ( il y a de quoi faire avec ça !!! ) mais cela sans prendre en compte le salaire des acteurs. Mais quand on sait qu’une actrice de Desperate Houswives gagne environs 250 000 dollars par épisodes, on comprend pourquoi ces séries sont de qualité .Bah oui, il faut l’avouer, elles sont bien fichus ces séries. Et pourquoi ? parce que les directeurs de chaînes américaines ont comprit qu’en mettre plein la vue au téléspectateur ça rapportait. Il est révolu le temps ou les vampires et les monstres en cartons pâtes réparés au gros scotch suffisaient ( paix a ton âmes Buffy ). Maintenant on veux des effets spéciaux époustouflants qui rivalisent avec la scène finale de Xmen 3.( je commence a devenir hyperbolique la ! ) Pour constater les résultats de cette tendance du grand spectacle regardons les audiences de l’épisode pilote de LOST: 21 millions de téléspectateurs aux USA. Grâce a quoi ? Grâce a une scène de crash d’avions impressionnantes devenue culte. C’est d’ailleurs le meilleur taux d’audiences de cette séries, faut dire qu’ils ont utilisés 1/6 de leur budget pour cet épisode soi 2millions de dollars. Il fait également admettre qu’une enquête des Experts, a plus de gueule que celle des vieux grabataires tels que Colombo ou Derrick. ( nostalgie quand tu nous tiens … ) Personnellement j’aurais jamais cru m’amuser autant en regardant un scientifique dans son laboratoire qui cherche un résidu de sperme aux rayons ultra violet sur un cadavre moisi par le temps de deux ans, bah oui on sait que le cadavre date d’il y a deux ans parce que Grissom a retrouvé une chenille tecmo amphibien nabus qui ne germe qu’au bout de deux ans dans un milieu en décomposition . ( sont forts ces Experts !!! )Plus sérieusement, on remarquera une évolution même au niveau des scénarios de ces séries. Que se soit dans une série policière ( experts, NCIS ), dramatique( Urgences,LOST, Desperate Housewives ), fantastiques ( Smallville, les 4400… ) les scénaristes ont fait des efforts louables ( je ne dit pas que toutes les séries sont bien écrites, loin de la ! ) même quelques séries pour ados sortes du lots comme Newport beach, ou encore Les Frères Scott ( je vous jure que c’est ma petite sœur qui ma dit des marquer cette série !!! ). C’est un fait, le politiquement correct, l’humour ironique, et un zeste de pollar entre voisines bourgeoises d’un rue d’apparence paradisiaque tel que Wisterria lane, c’est assez prenant. 17 millions de téléspectateurs aux USA en moyenne et 5,7 millions en France sur M6 c’est pas pour rien. Je comprend M6 qui préfère une série tel que Desperate Housewives que de garder Bajamin Castaldi .De même, pour attirer le maximum d’audiences, les chaînes de télé ne lésinent pas sur leurs arteurs, de véritable stars qui deviennent nos héros accessibles rien qu’en zappant. Effectivement, avant pour pouvoir voir des stars nous faire rêver, nous devions aller au cinéma. Désormais nous pouvons nous identifier a leurs personnages chaque soir et les voir ensuite sur notre journal people ( que demande le peuple !!! ) De plus pour cette faciliter d’identifications aux personnages, les nouvelles séries se composent désormais de 10 personnages minimums. qui n’a jamais dit a sa mère «  arrête de faire ta Bree ».Véritable phénomène, les série font l’objet de centaines de couvertures de magazine chaque semaine, rétrogradant notre bon vieux 7éme art au rang de second rôle. Mais ne vous sentez pas coupable, consommer de la qualité n’a jamais était honteux. Même la télé réalité envie nos nouvelles mascottes profitant de leurs succès pour créer des copie de nos bourgeoise de Desperate Housewives et de Newport Beach avec l’émission  «  Desperate Housewives of Orange county » ( c’est pas beau de copier !!! ) Tous a vos télécommande les nouvelles saisons débarques … !

6 commentaires

  1. Anonyme

    Article vraiment attrayant…
    On retrouve bien le style JBtien!
    Il est vrai que les séries américaines traitent mieux les sujets d’actualité sans tabous…en abordant des questions épineuses et jamais forcément abordable pour les français…
    En effet la peine de mort, l’avortement, le divorce… Tous ces problèmes succeptibles de laisser place à des différents se retrouve dans des sitcoms dont la seul motivation est de distraire…
    Pourquoi pas, je suis une amatrice de desperate housewives, et c’est la seule série a vrai dire qui ose exhiber des réalités familiales… Nous sommes loin des « Bobby ne me quitte pas » qui à donner des divorces à la « Van de Kamp »…

  2. Anonyme

    Il est vraiment bien ton article ;-) J’adore les petites notes perso entre parenthèse, ton artcile et ainsi aussi distrayant ;-) Je trouve que tu en a fait une bonne analyse.. :-)

  3. nightforever

    Tres bonne analyse, petites touches d’humour… lire ton article est un réel plaisir, d’autant plus que j’appartient à cette catégorie de la population totalement fan des séries: Desperate Housewives, Buffy (je n’ai pas honte, j’adore ça!), Angel (ça va de pair!!!), Charmed (jms 2 sans 3), Nip/Tuck (je ne louperai les épisodes pr rien au monde!!)… bref, je suis une ménagère de moins de 50 ans… ça me fait mal au bide de dire ça!!! lol

  4. Anonyme

    Je ne crois pas que le budget d’une série détermine son succès..Enfin si, mais ds une certaine mesure : reprenons l’exemple des feux de l’amour. Tu dis que son réalisateur ne PEUT pas avoir de bons décors ni de bons acteurs. Enfin, cette série a tt de mm 20 ans je crois, alors faire 20 ans d’audience, ça rapporte. Si elle est tjs diffusée, c’est qu’elle a ses fidèles.
    La nullité des décors et des acteurs n’est dc pas un problème de budget; c’est juste un point de vue perso….(non je ne ss pas fan de cette série lol).
    Pour conitnuer ds ce raisonnement, oui le pilote de Lost a fait un carton, mais l’audience va decrescendo…
    Qt à desperate houswives, les actrices étaient aux oubliettes et personne n’a voulu du concept au départ.(à l’écrit) C’est en tournant un épisode ac quasiment rien que le déclic s’est fait et que la série a été financée.

    Sinon ton article est bien: drôle et pertinent.

    Dernière chose : vive desperate housewives :D

  5. loveuse77

    Justement, JB parle des nouvelles séries (donc les feux de l’amour marche encore puisque la cible visée sont les vieux qui ne fouttent rien de leur journée…sachant qu’ils représentent une bonne majorité de la population, la diffusion en aboutit à un petit succés)…
    Puis, d’une autre part, Jean Baptiste traite du résultat des séries, pas de leur déroulement…
    Donc je crois que la pertinance de cet article va jusqu’a dire que si: les séries à gros budget font des cartons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>