Les White Lies réinventent l’electro rock nerveux

Excités et galvanisés par une confiance en eux fraîchement découverte, les membres de White Lies se sont servi de l’expérience glanée à travers leurs tournées pour composer “Ritual”, leur nerveux electro rock second album, produit par Alan Moulder (My Bloody Vanlentine). La confiance, l’enthousiasme et l’ambition du trio sont palpables dès le premier extrait, le lyrique et bien nommé single “Bigger Than Us”, dont l’emphase et la tension devraient séduire les fans d’Interpol, Placebo (voir l’interview), et au sens large, d’un certain rock de stade – comme celui de leurs confrères anglais de Muse, à qui on les compare souvent.

Pour les prochains concerts, les White Lies qui formaient un quatuor pour la scène seront désormais cinq. Plus d’espace et de puissance pour porter avec élan les thèmes du groupe : pouvoir, gloire, paix, silence, sexe, religion, erreurs, passion, fêlures, émotions… Leur nouvel opus “Ritual” offre tout cela à la fois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>