L’IPed : la contrefaçon chinoise de l’IPad

Les français  ne se sont pas mobilisés en masse devant l’Apple Store du Carrousel Louvres lors du lancement du nouvel outil Apple. Ils n’étaient qu’une centaine devant la porte lors de l’ouverture du magasin à 7 heures. On est donc loin des milliers de personnes dans la file d’attente lors de la sortie de l’IPad en Asie et en Australie.

Les chiffres de vente n’ont pas encore été communiqués mais il semblerait qu’entre 1000 et 2000 tablettes ont été écoulées dans la journée : ce qui reste plutôt satisfaisant. 

D’après un sondage, les français ne semblent pas aussi accros aux nouvelles technologies que les autres : seuls 15% des français ont déclaré qu’ils achèteraient un IPad et 25% n’en n’ont jamais entendu parler.

Cinq jours après ce lancement modeste en France,  les chinois ont sorti une nouvelle tablette tactile concurrente de celle d’Apple : l’IPed. Outre le nom quasi identique, la tablette s’avère être une copie de l’originale : même emballage, même présentation et applications identiques. Seule différence le prix : 105 dollars contre 499 dollars pour l’originale. Ce fossé entre les prix s’explique par le fait que l’IPed utilise le système d’exploitation gratuit de Google : Androïd et un processeur Intel. De plus, il n’a pas la même capacité de mémoire.
Mais malgré ça, la tablette chinoise « n’est pas si mauvaise » comme l’a précisé le site TECHi (site spécialisé en nouvelles technologies) après l’avoir testé.

Apple ne s’est pas encore prononcé face à cette contrefaçon, mais la pomme ne devrait pas s’inquiéter car avec deux millions d’exemplaires vendus de l’IPad, elle vient de détrôner Microsoft en valeur boursière et devient ainsi la troisième entreprise mondiale sur le marché boursier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>