ukraine

L’Ukraine est en mauvaise posture !

Cela fait déjà un bon moment que l’Ukraine est secouée par la violence. Encore hier soir, 25 personnes sont mortes suite à des affrontements à Kiev entre les manifestants d’opposition pro-européens, qui sont bien décidés à ne pas bouger (puisqu’ils occupent le centre de la capitale de Kiev depuis des mois) et les forces de l’ordre, encadrées par une politique que l’on pourrait qualifier de castratrice (sans compter que l’Ukraine est une ancienne république soviétique et que Moscou vient mettre son grain de sel dans tout ça). Pire, le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, n’arrange pas les choses puisqu’il refuse tout bonnement de répondre aux appels téléphoniques (notamment ceux sollicités par Angela Merkel ou José Manuel Barroso, le président à la commission européenne).

Métros bloqués, voies d’accès coupées, écoles fermées … Kiev est en pagaille.

Cette nouvelle vague de violences a été condamnée par les chefs de la diplomatie (que ce soit à Bruxelles, Paris, Varsovie ou encore Washington). On se demande si les menaces de sanctions prises par l’Union Européenne (et suggérées par des chefs d’État tels que François Hollande) vont vraiment porter leurs fruits. Si elles ne vont pas tomber aux oubliettes. La crise continue à s’étendre comme un cercle sans fin. Comme l’ont déjà dit beaucoup de journalistes, il ne faut pas que l’Union Européenne fasse des promesses en l’air aux Ukrainiens. Il faut mettre à leur disposition des moyens de pression, afin que ce pourquoi ils se battent ait un sens, tout en réaffirmant les valeurs et l’essence même de l’Union Européenne.

Et vous, un fait de l’actualité qui vous a marqué ? N’hésitez pas à nous en faire part et rejoignez nous dès maintenant sur nos pages Facebook et Twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>